Tag Archives: je l’aime bien quand même

Try again

Bonjour ! Laissez moi vous présenter Alvin Stick.

Ouh ! Quel air coquin !

De son vrai nom Alvin H., vous le connaissez peut être comme étant le gars qui était venu parler de journalisme JV dans deux épisodes de Mario Maso. A part faire des caméos et apparaître dans une émission de Radio01 sur deux, Alvin est un gars charmant et plein de qualités. Le hasard fait que nous avons pas mal de choses en commun. Par exemple, nous sommes pratiquement nés en même temps, il a une semaine de plus d’existence que moi. Bon, il est vrai, nous avons des préférences sexuelles divergentes mais nous sommes tous les deux des gamers accomplis. Lui est spécialiste PC et Free-To-Play. Encore plus loin : il avait, il n’y a pas si longtemps, un Overblog vidéo nommé « Haru a un avis sur tout » – ce qui est étrangement proche de « Le Concombre Masqué voit tout », l’ancien nom de ce blog. Hé oui, l’ancien pseudo d’Alvin est « Dirloglory », ce qui me fait terriblement penser à « glory hole ». Mais ça, c’est une autre histoire. Aujourd’hui, nous sommes bons potes, membres éminents de la Team Alcolol (souvenez vous, le journalisme) et il sait très bien sur quel bouton appuyer pour m’énerver. Ca ne rate jamais ! Quand nous nous sommes rencontrés l’année dernière, il n’arrêtait pas de parler en « Hashtags », ce qui m’a transmis la fabuleuse expression « Hashtag bizaaaaaarre ! » toujours très appropriée sur les Internets.

Alvin est journaliste JV. Nous avons choisi deux voies différentes : lui s’est lancé directement dans le bain pro et je me suis lancé dans les études. Résultat des courses, j’ai un bagage académique et lui a beaucoup d’expérience dans le milieu. Et oui, si vous vous le demandiez, ce prénom vient d’Alvin et les Chipmunks, anecdote qu’il a du mal à confesser. Mais ça, c’est pas grave. Ce statut de journaliste free-lance lui pose quand même quelques soucis : les affres du chômage planent sur sa barbe impeccablement taillée. Alvin a trouvé la parade : participer à des jeux télé, toujours sur France Télévisions. Du coup, le gameplay des jeux TV est devenu sa deuxième spécialisation. Le truc, c’est qu’il ne gagne jamais. C’est pas comme si c’était compliqué ou comme s’il n’avait aucune culture, bien au contraire – les éléments sont toujours contre lui. Aujourd’hui, je vous propose de retracer ce parcours et de faire l’incroyable Top 5 des passages télé ratés d’Alvin. A noter que le sieur fait toujours de belles profil pic à partir de screencaps où il a toujours un petit regard en biais de fripon. Aussi, il arrive toujours à faire des caméos sur d’autres chaînes. Perso, j’attends de le voir dans Sexy Demain.

Les fritouplay

Les frites, ou play?

5) Tout le monde veut prendre sa place
On ne sait pas grand chose sur cette apparition. Évidemment, personne n’a rien pu conserver de ces divers ratages, captures ou vidéo. Le jeu phare de Nagui, où un champion est couronné après divers écremages parmi six personnes, est la cible favorite de notre petit Alvin. Après tout, ce mec est impeccable en casting et sait très bien parler devant un micro ou une caméra, difficile de l’arrêter ! Tout ce qu’on sait, c’est qu’il est passé dans l’émission vers fin 2010 et qu’il n’est pas allé jusqu’au bout. Peut être n’a-t-il pas passé le premier round. Un ratage de petite envergure qui le place directement en dernière position.

4) Slam
Les débuts des feux de la rampe pour Alvin ! C’était il y a au moins trois ans et c’était une époque où il culpabilisait sur son physique. A tort ! Monsieur Glory était une bête de culture gé et brillait particulièrement dans cette émission un peu anxiogène où un jeune homme fait faire des mots des croisés à des candidats. A partir de là s’amorce une grande tradition : il se plante à l’avant-dernière étape. Alvin doit s’incliner à deux pas de la finale, face à une petite vieille ou un étudiant chômeur, je ne sais plus. C’est la loose. Pas de panique cependant, le meilleur est à venir. A noter que l’émission se conclut sur un moment étrange où un candidat lui fait une prise de karaté. #gênant

3) Harry
Celui là est tout récent ! Harry est ce jeu frappadingue où un Sébastien Folin au bord de la dépression fait jouer des candidats contre un ordinateur géant. Enfin, un smiley géant, plutôt. Les candidats doivent remettre dans l’ordre des bouts de mots pour reconstituer des … mots. Oui, tous les jeux de l’après-midi sur France Télé ont strictement le même gameplay. Alvin est malmené par Folin : il essaie de le caser avec sa voisine de droite (qui est spécialiste des poulets à la bière et au maroilles, OUI) et notre ami doit jouer poliment le jeu. Tout ça est déjà assez embêtant quand il se voir refuser l’accès à la troisième manche. Il ne sera pas parmi les deux derniers, il le sait, « Hé nooon ça ne marchera paaaas, j’en ai peuuuur ». Il est genre savvy, et c’est ça qui le rend si exceptionnel. Malgré ce petit malaise au montage, ce parcours peu réussi ne le place qu’en troisième place.

2) Que le meilleur gagne
Dans sa carrière, Nagui a conçu et présenté trois milliards de jeux. Plus de jeux que d’atomes sur cette planète. Il faut le faire. Il a même eu le temps de voir certaines de ses émissions couler et d’en faire le revival. Moi, je serais pas contre le retour du « Mur » ou de la fabuleuse « Gym des Neurones » mais je digresse. Que le meilleur gagne est un bête jeu où une centaine de candidats répondent à des questions jusqu’à ce qu’ils ne soient plus que dix, puis un, pour que ce candidat ultime participe à une épreuve sur-cheatée faite pour qu’il ne gagne pas grand chose. Alvin, héroïque, était de passage. Il arrive même à se faufiler dans le top 10. Moment d’hilarité générale quand Nagui, qui a du voir des milliers de visage de candidats dans sa vie, repère ce minois qui doit lui dire quelque chose. Les choses deviennent méta et Alvin doit avouer qu’il est effectivement un habitué. Le deuxième jeu commence, il est rapidement éliminé. LA MALEDICTION DE L’AVANT DERNIÈRE ÉTAPE. Sur une question à la con, en plus.

Bientôt les balles à blanc par courrier

1) Tout le monde veut rendre sa place (deuxième round)
Alors celle là, il pourra la raconter à ses gosses. C’est donc son deuxième passage dans TLMVPSP. Nous sommes en Décembre 2011. Le décor est planté, sapins, neige artificielle et beaux contrastes bleus/argent seront témoins d’un passage d’anthologie. Déjà, Nagui, ceinture noire de taquinage, lui fait passer un sale quart d’heure pour son « moment présentation anecdote ». Alvin ne peut parler de manière passionné de Portal 2 sans que le présentateur lui sorte les désespérants « Et alors, vous êtes un geek? » doublé de l’incontournable « Et donc vous avez une copine »? Le désespoir. Par contre, le jeu se passe bien. Il se retrouve dans les quatre derniers. Il a plein de points. Viens le moment où la championne d’époque pose les questionnaires personnalisés. Il est clair qu’elle veut son corps en duel parce qu’elle lui pose une question simplissime où la réponse est « le marchand de sable. » Emporté par l’hubris et la précipitation, il ne demande pas de répéter la question et savonne un « la petite fille aux allumettes? » avant de littéralement facepalmer et de comprendre qu’il a fait une belle connerie. La souffrance s’est lue dans ses yeux et on l’a vu faire rencontrer son front et son pupitre. Bravo, tu as perdu, tu aurais probablement été champion sans ce savonnage. Bravo bravo bravo.

(Pour la suite des évènements, c’est sur Néant Vert que ça se passe)

Posted in Le bouzin | Tagged | 8 Comments