Best-off

Voici les 5 posts qui ont été les plus lu en 2012.

De temps en temps, en conclusion d’un post, j’appose un « sceau de qualité » sur le machin que je viens de décrire, film, série, anime, jeu… voire convention, concert ou festival. C’est une sorte de distinction qui n’a bien sûr de valeur qu’en corrélation avec mon vécu par rapport au truc – une formulation un peu alambiquée pour dire que c’était un coup de coeur et que je recommande une attention particulière par rapport au « reste ».

Il y a une petite subtilité. J’en met trois différents – voilà la liste des articles correspondants. Ce gimmick dure depuis Juin 2009, il ya donc…

Le sceau de qualité va à un truc que j’ai réellement aimé et qui comporte des qualité indéniables. Ca sort du lot, ça ne se manque pas.

  • Le Nostalgia Critic et l’AVGN // Deux micro-célébrités de l’Internet connues pour une chronique régulière (l’un pour des films et séries de notre enfance, l’autre avec le jeu vidéo) calibrée, drôle et archi-efficace. Une vidéothèque culte mais bon niveau d’anglais requis.
  • Les Fatals Picards // Groupe de rock français à textes qui savait être drôle et faire des morceaux prenants. Puis il y a eu le départ d’un membre phare et…
  • Hinamizawa, le village maudit // Un anime hybride et assez glauque où on part d’un postulat tranquille des années 80 pour virer dans le massacre intégral… c’est étrange mais très prenant.
  • Weeds // Excellente série, du moins dans ses débuts. Petit coté verbeux très apprécié
  • Death Note // Super Manga, très bonne adaptation en anime. Complexe, fouillé, prise de tête comme il faut, globalement inratable
  • Haibane Renmei // Anime très mystérieux au pays des anges sur terre. Athmosphérique, volontairement lent, il propose un univers très attachant et sait émouvoir.
  • La Trilogie GTA IV // Jeu culte. Univers persistant à New York, pas de temps mort, de quoi s’occuper et deux extensions travaillées au possible. Personnages charismatiques, surtout dans The Lost And Damned
  • Solitary // Real-tv tellement ficelée qu’elle en devient un bon plaisir coupable. Elle assume tout ce qu’on voudrait y voir sans trop se l’avouer!
  • The Beatles – Rock Band // Harmonix fait un jeu sur le groupe. Le reste coule de source
  • Tengen Toppa Gurren Lagann // Probablement pas l’anime le plus adulte de tout le temps mais il est indubitablement cool
  • La convention Epitanime 2010
  • La convention Japan Expo 2010 … et la convention Japan Expo 2011
  • Higurashi no naku koro ni kai // Hinamizawa, deuxième saison. On prend les mêmes, on recommence mais cette fois on explique!
  • Red Dead Redemption // Le moteur et l’esprit de GTA avec un cow-boy à l’aube du XXè siècle. Jeu de l’année 2010 – là aussi, jeu « à univers » – excellentissime, constant, très beau final et assez facile.
  • Breaking Bad // Encore une série « de drogués » ! Série dramatique moderne qui cultive un humour noir délicieux. Un peu lent au début, dès que ça trouve ses marques, c’est du caviar
  • Minecraft // Jeu tout con au concept tout con : avoir sa planète à soi, tout y construire, l’explorer, bâtir ce qu’on veut. Concept génial et très addictif
  • Bakuman // Manga mis en abyme, extrêmement chargé et intense… en ayant un point de départ très cartésien! Un bon exemple de « comment rendre épique ce qui pourrait être la vie de tout les jours »
  • Pokémon Noir // La cinquième génération est franchement bonne : pas de changements significatifs mais plein de petits détails qui font plaisir et un assez bon bestiaire.
  • Excel Saga // Anime archi-crétin et hilarant
  • Scott Pilgrim VS The World // Comic dynamique et sympa qui traite d’une manière un peu flamboyante tout les petits soucis relationnels qu’on peut rencontrer. Ca a donné un film à voir
  • Driver San Fransico // Jeu de bagnole qui ne pêche que par sa petite durée de vie en mode scénario. Au delà de ça, il innove avec pas mal de classe et apporte beaucoup de fun
  • Rayman Origins // Un vrai jeu de plate formes à l’ancienne, léché comme c’est pas permis, fun et visuellement impeccable.
  • The Binding Of Isaac // Ne paye pas de mine mais ce petit jeu a une replay value épatante et le tout baigne dans un univers intelligemment sombre et symbolique.
  • Skyrim // Malgré ses bugs, l’épopée en Bordeciel est le jeu le plus complet qu’il m’est été donné l’occasion de jouer depuis World Of Warcraft
  • Katawa Shoujo // Un roman interactif qui vous fait sortir avec des filles handicapées. C’est aussi bien et prenant que ça en à l’air
  • Fallout New Vegas // Comme Skyrim, dans un Nevada Dystopien… et avec un aspect jeu de rôle plus poussé
  • L’ensemble de Green Day // Merde aux haters, cette disco est impeccable et épique
  • Games Of Thrones  // Fabuleuse série HBO adaptée d’une non moins fabuleuse saga littéraire. Elle m’a fait aimer la fantasy et c’était pas gagné
  • Rocksmith // Le seul est unique jeu de rythme réaliste! Moche comme un pou mais jouissif pour les initiés!

 

Existe aussi le golden sceau de qualité. Il témoigne d’un réel coup de coeur, quelque chose que j’ai apprécié d’un bout à l’autre et qui, généralement, implique émotionnellement. Le genre de trucs qui s’apprécient encore aujourd’hui, bien longtemps après « exploitation » initiale!

  • L’Epitanime 2009 // Week end un peu dingue au pays des otakus. C’est personnel, plein de rencontres-clé et une ambiance assez inimitable. L’euphorie de la nouveauté aide beaucoup!
  • Lost // Série immanquable. Complexe comme jamais, démentiel art du cliffhanger, elle s’est arrêtée au bon moment. N’écoutez pas ceux qui vous en disent du mal!
  • Soul Eater // L’univers manga avec un grand U. Très bon persos, approche très fraîche, anime ultra-efficace et un manga qui ne cesse de s’améliorer.
  • La Dreamcast // Hommage à cette console qui ne méritait absolument pas son accident industriel. Bon jeux avec de bonnes musiques, RIP
  • Sayonara Zetsubou Sensei // Anime chtarbé. Impossible à décrire mais hilarant et génial dans son approche
  • La Trilogie Paper Mario // Mon jeu préféré? Il doit se placer quelque part par là. Une alternative idéale pour les RPGs plus compliqués, un bon esprit, beaucoup d’humour et une pelletée de moments de bravoure.
  • Rock Band // La franchise du millénaire : la meilleure série de jeux de rythme qui existe. Conçue et développée par des gens qui s’y connaissent et qui aiment ce qu’ils font. Nécessite un budget et peut s’envisager comme une console à part entière. Troisième opus orgasmique
  • Fullmetal Alchemsit (Brotherhood) // Univers au top qui mérite son succès. Ton cartésien mais univers fantastique, un peu ce qui caractérise cette histoire

Enfin, le Cosmic Seal of Quality est pour les oeuvres majeures. A voir, d’un bout à l’autre, sans discuter, c’est un ordre!

  • Six Feet Under // La série d’Alan Ball que je considère comme, globalement, le meilleur truc que j’aie jamais vu. Extrêmement touchant et intense, souvent déprimant, toujours profond. Attention, ça veillit mal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *