Mario Maso 4×04

« Cette saison est catastrophique niveau courtoisie hein »

Amo est toujours dans la place – vous avez de la chance, on a dit qu’on allait immédiatement remettre ça, il est revenu quinze jours plus tard pour respecter cette promesse! Les détesteurs vont détester – de toute façons, on le fait très bien pour vous car le Muppet Show continue dans toute sa splendeur, à travers cet épisode. On y trouve d’autres grands moments de bromance, un voyage temporel façon Docteur Who, une morale de fin qui fera hérisser des poils de bras (si vous n’avez pas fait une classe de lycée restreinte où les nanas étaient majoritaires, vous ne pouvez pas comprendre) et pas mal d’autres niveaux écoulés dans la joie. Hey, allons donc jeter un oeil sur le blog de Mackie, cet adulescent stakhanoviste!

Voilà. Sinon, gloire à Radio01.net, et n’allez pas me dire que cet épisode est confus, on essaie de me coller cet épithète dans une diversité de contextes un peu inquiétante, ces temps-ci.


This entry was posted in Mario Maso and tagged , . Bookmark the permalink.

3 Responses to Mario Maso 4×04

  1. Melow says:

    Non messieurs vous vous trompez, je n’ai pas travaillé chez Ubi (sinon vous vous doutez que je m’en serais vanté, huhu) mais dans une autre entreprise de dev qui fait des jeux casuals. Et le jeu sur lequel j’ai bossé est lui édité par Ubi.
    Différence entre développement et édition tout ça.
    Donc non je ne vous ai pas fait croire que j’y bossais, vous interprétez mal, bouh ! 😀

  2. InkS says:

    Woh.

    Bah merci, hein. Et bonne chance pour le reste de cette odyssée masochiste ! =)

  3. Petrif' says:

    @Concombre : J’ai pas dit mon dernier mot pour venir faire un Mario Maso chez toi canaille. Sache le.

    @Amo : Tu me confonds peut être également avec Traquenard à cause de mon imposante queue de cheval et de ma grosse paire de lunettes, qui sait.
    Rien à voir, mais en allant sur Nantes, il y a une entreprise qui s’appelle AMO, avec un immense Logo à leur nom, à chaque fois jme dis que j’en ferais bien une photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *