Daily Archives: 23 août 2011

Sagadaÿtaÿ⁴ #12 : Flagrant des lits

Cher Internet, cher lectorat, je te sais amateur d’histoires glacées et sophistiquées, tu es croustillant de ces petites anecdotes crétines qui illuminent cinq bonnes minutes, au coin du feu ou quelque part dans le box du boulot que tu pensais temporaire. Tu es cultivé, je le sais, et ce titre t’as immédiatement fait penser à Polnareff. Hé bien, mon histoire c’est un peu la même chose, beaucoup de suggestion pour pas grand chose et pas mal de scandale qui brasse du vent mais une belle histoire quand même qui, je suis sûr, te fera rêver.
Cette histoire (qui remplit donc la case annuelle du mème issu de la télé américaine), c’est la fantastique épopée d’Antoine Dodson, connu pour ses exploits contre « l’intrus des lits »


Antoine-Dodson-doll-Bed-Intruder-song.jpg(Le personnage principal – représentation non exhaustive)

Nous sommes donc le 28 Juillet 2010, dans l’état de l’Alabama – capitale : Montgomery – devise « Il bat sa femme! Il va pioncer! Alabama maaaan! » – un état bien connu pour son raffinement et sa virilité. C’est l’été, les jeunes filles fleurissent, les esprits s’échauffent et voilà-t-y pas que cette nuit, un gonze décide mine de rien de
s’incruster chez la famille Dodson, dans la ville de Huntsville … et de se glisser, mine de rien, dans le lit de Kelly Dodson. Bien sûr je ne connais pas personellement ce gars et je ferais que supputer ses motivations mais il se pourrait qu’il voulait faire crac-crac sous l’effet de surprise (qu’on appelle fatalement le « sex par surprise » – comprenez viol) – il n’empêche que le même individu est rapidement refroidi dans ses ambitions puisque la fille se réveille et hurle, attirant par la même son frère, Antoine, qui le pourchasse hors de chez lui… on ne le retrouvera pas, ce dernier ayant détalé on-ne sait où ne laissant que son haut derrère lui. Plus de peur que de mal mais une information qui fait quand même l’actualité des faits divers sur une chaîne locale…

Une anecdote qui ne dépasserais pas cinq minutes dans un podcast et qui, à priori, n’a pas de potentiel « mémétique ». Le viol, même rendu marrant avec ces circonstances loufoques, ça n’a jamais beaucoup fait rire internet sauf cas exceptionnel (par exemple, l’affaire DSK n’ jamais touché Reddit et autres sites d’habitués) mais notre héros sauveteur-des-lits-illégitimement-occupés est devenu, en quelque sorte, la star du web et de ses occupants.
Le même jour donc, une chaîne diffuse ce reportage où il raconte les exploits coquins d’un inconnu dans une petite ville de l’Alabama. Exposition des faits à l’ancienne, deux trois plans de reconstitution quand la caméro se tourne sur le principal protagoniste, cela donne CECI

« Planquez vos maris, femmes et enfants, on a violeur en ville! » Un petit monologue aux inflexions rigolotes qui n’enlève pas la portée héroïque de son geste mais être maniéré de pardonne pas trop sur le web. A force de jouer au ping pong avec sa tête à chaque mot, ce cher Antoine a hypnotisé les téléspectateurs qui ont immédiatement pris des captures et matraqué la tête de cet individu sur Reddit. En anglais, ce monologue, c’est un peu comme du Moundir : le vocabulaire et la prononciation est un peu inhabituelle, bizarrement ghetto-verbeuse, yo, il est en devenu culte! Tout ça pourrait s’arrêter là mais le phénomène va être toujours plus fourni par le même mec. Très peu de temps après, un reportage est diffusé où on signale cette popularité à l’intéressé… qui créé un site web à son nom un peu moins d’un moins après le début des évènements. On sent rapidement qu’il y a une implosion d’égo potentielle quand la marque des grands arrive…

Les « Gregory Brothers » ont mis en ligne un morceau remixant le monologue, auto-tune à l’appui. (Vous savez, ce procédé qui fait « chanter » n’importe quel mot, plus discrètement utilisé dans des morceaux du genre « Wake Me Up When September Ends » ) c’est peu de choses sur le papier mais quand on invoque le sens artistique d’Internet, c’est qu’il y a potentiel-drôlerie derrière. Ultime preuve de succès : Antoine Dodson est sur Rock Band! Yo dawg, j’ai entendu que tu aimais les mèmes, j’ai donc mis un mème dans ton mème : Youtube s’amuse immédiatement à faire des reprises sur les instruments les plus improbables qui soient. (A ce stade, je sais pas si tout ça est super
mature mais c’est Internet, brfrfrf)

Implosion effective d’égo de notre ami Antoine, télé-réalité créée à sa gloire, récente arrestation pour des broutilles, la routine pour une micro-célébrité des médias. Le net continue ses remixes et ses images macro qui ne fonctionne qu’avec les autres occurrences du viol dans l’actualité, fatalement.

Quel exemple pour la jeunesse, Alabama-Man!

Posted in Sagadaÿtaÿ | Tagged , | Leave a comment