Bilan, trope, awards

2009.png

J’ai beaucoup de mal à croire que j’ai pu commencer l’année sur un « ou pas ». En fait ça à totalement ruiné l’énergie kharmique du truc, j’avais beau vous souhaiter plein de bonnes choses, vous promettre le meilleur, tout était déjà ruiné, le « ou pas » de la mort promettait une année largement nullissime. Car oui, 2009, c’était immonde. Si 2008 était « le viol collectif d’un tableau par un gang de craies », et bien là je suis totalement à court de métaphores. A la base pour le petit bilan personnel, j’avais fait un schéma pentagonal comparatif (wow je parle comme un exécutif c’est super) et c’était tellement évident de conséquences que je me suis dit oui bof. Il n’empêche c’est mon blog hein, voilà hein j’en fait ce que je veux bitches.

Culture 2009 : Je m’étais promis d’axer un peu les choses sur les diverses scènes que je fréquentait pas assez. Pari assez réussi, divers concerts sympathiques qui auront conduit à quelques découvertes musicales tout aussi sympathiques. Après, j’ai manqué des bonnes opportunités et des spectacles très attractifs mais quand la flemme est là… petite introduction dans l’univers des animes, dont je soupçonnais à peine toute la culture et l’actualité parallèle. Bah dès qu’il y a un minimum d’ouverture d’esprit pour affronter quelques poncifs bah c’est parti, c’est excellent, c’est que du bonheur.
Moral 2009 : Pfiouuuu chaud. Je passe mon tour pour garder la moyenne de bonne humeur du blog intacte. Mais éventuellement la suite peut être sympa faut voir.
Relationnel 2009 : Ca arrive par cycle une fois tout les sept ans, cette année était dédiée aux « rencontres de l’internet » ce qui a ses bons et ses mauvais cotés. Ca tisse un lien social assez nouveau qui peut mettre mal à l’aise dans X ou Y situation. Et les conventions, cet univers impitoyable. Un monde… étrange. Fascinant à participer, on à l’impression d’être un pion sur un jeu d’échec géant où seules les influences et les connivences jouent. C’est assez étrange et excitant à la fois.
Relationnel 2009 : Lolilol, je passe mon tour pour garder la moyenne de bonne humeur du blog intacte. Mais passez donc à la ligne suivante!
Blog : J’ai tenu un rythme régulier, je suis content de moi. Mes visites ont relativement augmenté même si le rythme est assez sporadique, j’ai rencontré des petits et des grands pontes, j’ai essayé de garder une ligne directrice en terme de contenu. En rentrant en Septembre, j’ai commencé à vous bombarder de gros pavés et ça prends un temps fou… d’où cette petite interrogation – il faudrait que je change soit de rythme, soit de contenu. Avec du recul je suis passé à un esprit très coup-d’éclat-sans-objectif au post thématique pur. Serait temps que j’arrive à concilier les deux… mais quand je regarde ce que je faisait il y a un an, brr je me fait un peu peur. De toute façon, tout post datant de plus d’un an est officiellement mauvais.
Faudrait également que j’adopte un style un peu moins lourdingue, et je vous promet d’essayer de me relire plus. Parfois je tente ma chance, je repère des néologismes dingues mais rapidement relire devient une corvée. Pleins de choses à faire donc, et dès que Nanami est en place hop je postule fissa. Honnêtement ça commence à faire un bail que je fait ça donc je pense à avoir la légitimité d’un peu plus de lecteurs… nan? Ca fait péteux? Ouais, cette année je suis devenu un peu plus mégalo. Bah…
Boulot : Ratage en droit, donc beaucoup plus de temps disponible en début d’année. Tentative de rattrapage avec les Lettres, le démarrage est meilleur, pour savoir ce que ça va donner au long terme, envoyez DRAMA au numéro indiqué.

Donc l’enseignement à tirer de tout ça est tellement évident que je vais me permettre de le mettre quand même pour ceux qui matent le blog pour les images : Blogger moins, vivre mieux?

Nous passons donc à la remise des Concombre Awards, deuxième cérémonie du nom – des prix qui sentent bon l’arbitraire, le pur avis personnel et les intitulés rigolos.

http://usineaproblemes.fr/wordpress/wp-content/uploads/2011/08/concombreawards.png

Sont donc remis avec classe et volupté

L’award/ Les awards de…

… la ville où on fait des choses peu humaines sans pour autant être sur Pandora est remis à Seignosse, où l’on fait des lipdubs débiles, des doigts aux journalistes et je parle pas des auvergnats, parce que voilà hein quand même les auvergnats. Cette année il pleuvra à la fête de l’huma, ça sera la faute des auvergnats des AUVERGNATS!

… du biscuit au chocolat consommé sans modération pour les Dinausorus. Au chocolat au lait, commercialisés plutot récemment. Les gens de LU sont des génies, des génies diaboliques.

… Freudien/l’avatar de l’année est remis à Crona Mankenshi, et là c’est le moment ou j’hésite à mettre une grosse rangée de smileys en forme de coeurs. (Ici une rangée de smileys en forme de coeurs)

… du doujin romantique trop meugnon choupikawai tu le lis tu veux être tout les persos à la fois et tu te fappes quand bien même il n’y a pas de scène de fesses tant le tout déborde d’amour est remis à Upright. Soul et Maka sont dans un bateau…

… des MILF de l’année sont attribuées à Nancy Botwin (pour la 3D) et Medusa Gorgon (pour la 2D) notez bien que pour des raisons très différents, vous risquez largement vos vies avec ces deux femmes. Courage! Par contre en modèle de maternité la grande Nancy.

… de la page de manga très rigolote si on est pas le personnage principal auquel cas la scène est juste incroyablement cruelle est attribué à une double page dans NHK. Vous savez, le tome 5. Vous savez là, une posture glorieuse, une maman qui rentre chercher son sac et un ordi qui hurle « Grand Frère, Par Derrière! »

… de l’éjaculation hebdomadaire revient tout naturellement à Lost 5. Dire que la suite arrive dans si peu de temps, j’en ai la prostate qui palpite. On y revient dans très peu de temps…

… du suicide musical pour l’album de Mimosa qui s’intitule justement « Le suicide Musical » est c’est effectivement un viol pur et simple. C’est de la déconcstruction pure.

… du troll de l’année est attribué à Eric Besson mais Frédéric Lefebvre fait tellement son possible que je ne peux pas m’en empêcher de lui en donner un aussi, car dans ce domaine ils sont tout les deux très compétitifs. Allez les gars! Vous pouvez encore mieux faire! Faites preuve d’élitisme et d’homophobie un peu! Sacrifiez des vierges! Vous pouvez être encore plus détestables, je le sais! Et cachez Nadine Morano tant que vous y êtes!

… du personnage Internet qui est davantage le reflet de son acteur qu’un personnage pour l’AVGN ou le Nostalgia Critic? Dur car le dernier en incarne trois… donc logiquement, l’AVGN a plus de poids. Mais rude quand même.

… du personnage foldingue qui allonge les voyelles revient tout naturellement à « la folle de l’Alaska » dans Weeds. Elle a même ramené son inuit de deux mêtres! Oncle Andy à du souci à se faire.

… du blog aux commentaires parfois rigolos va tout naturellement à Soviet Voice, pour l’ensemble de son oeuvre… amen.

… du mec qui suit une mode mais qui en chope direct la légitimité avec son montage et son Actor Studio va direct pour Youe, qui le mérite fort. Continue comme ça et bientôt tu seras un homme.

… du personnage psychopathe de Baccano est remis de façon très prudente à Ladd Russo. Parce que si Graham Spector est un bishonen en plus d’être invincible et complètement maboule, Ladd lui s’habille en blanc pour massacrer. Ce qui est crucial!

… de l’épisode surtriste de série US revient à Skins 2×03. Sid pense être trompé par sa nénétte en voyage en Irlande alors que tout ça n’est qu’un quiproquo, son ignoble famille vient, sa mère se tire avec un allemand débile et son père meurt.

… de la vidéo montrée à tout le monde pour répandre la bonne parole est bien entendu attribuée à la review des aventures de Sonic le Hérisson, version dessin animé.

… de l’objet innocent et pas du tout chargé de sens revient de droit à un tube de crême solaire. Parfaitement. Un TUBE DE CREME SOLAIRE.

… du site à la forme aussi sympathique que le message qu’il véhicule Ségolène Royal a fait très très fort pour appuyer la balance mais laissont donc ce trophée invisible à Jaimelesartistes.com, pour l’ensemble de son oeuvre.

… du film juste assez bien qui paraît miraculeux après la dernière merde qui a tenté de faire ce que lui fait vraiment est sans contestes pour les Beaux Gosses. Merci, au revoir.

… de la phrase prononcée de façon impériale suivie d’une grimaçe tout autant impérale « Est ce que je voulez que je tienne votre globe… ou vos globes? » Jean Luc Delarue, au Lido. Impérial. Regardez la tronche qu’il tire tout le long du truc c’est d’un
magique.

… de l’anime Soul Eater
… du personnage de fiction Maria Shidou
… du film Inglorious Bastards
… du jeu vidéo Team Fortress 2
… de la série Lost
… du site Tv Tropes
… du concert live Vampire Weekend
… du festival Epitanime

Et nous finissons avec le tropes de l’année. Vous êtes sensés savoir ce que c’est. Sinon, vous pouvez passer par la case Google ou vous faire une idée immédiatement. N’hésitez pas à repasser, là c’est un premier jet, je vais probablement agrémenter le truc quand il sera un peu moins cinq heures du
matin.

2009 contient des exemples de :

Acceptable target : WOW plein et personne n’a encore râlé!
Arson Murder and Jaywalking : « J’ai tué une petite vieille et j’ai volé un Kinder Bueno à l’Etat »
Art Shift : Rarement pour le meilleur. D’autres font ça très bien.
Bi the way : Tellement sorti de nulle part… joué premier degré fin Mai. Pardon aux concernés haha
Big Lipped Alligator Moment : SUSHIIIIIIII LOULEEEEETTE!
Beard Of Sorrow
Chaotic Neutral
Crowning Moment Of Funny : Roger Cargbangbois, forever.
Crowning Music of Awesome : A Ransom, Chasing Cars et tout Rock En Seine. Sauf Faith No More, qui m’a plus donné l’impression d’un pétard mouillé…
Darker and Edgier
Deadpan Snarker :
Mon ton écrit et ma tête neutre IRL. Si vous ne l’avez pas encore remarqué, c’est que vous ne savez pas lire, par conséquent toute cette séquences est un rêve, vite vite réveillez vous votre maman vous appelle et elle a fait des gaufres aux myrtilles.
Determinator : Mis à part la Sagadaÿtaÿ, il me semble que depuis son arrivée, Zoneur à commenté chaque, strictement chaque article. Merci infiniment, t’es un pote.
Drama Queen : Souligné dans Mario Maso 7, joué à fond juste après, oh quelle ironie.
Earworm : RUMBA RUMBA RUMBA RUMBA RUMBAAAAA
Funny Aneuyrism Moment : Inversé. Dans un post je met « Généralement je n’aime pas les filles aux cheveux roses » … le lendemain je matais le premier épisode de Soul Eater…
Getting Crap Past The Radar : Trèèès souvent en début d’année. Aiguisez vos compteurs à double-sens!
Ho Yay : Et comment!
High Octane Nightmare Fuel : Tout ce qui touche de prêt ou de loin aux openings de Sayonara Zetsubou Sensei. Tellement flippant de dinguerie que ça en devient génial.
Idiot Ball : Mon raisonnement pour la dernière preuve à présenter dans Phoenix Wright Trial and Tribulation était démentiellement con!
IN AMERICA : Littéralement!
Jerkass : Y’en a parfois qui se rendent vraiment pas compte. Parfois, moi non plus.
Magnificent Bastard : Russel Hantz, bien entendu.
Memetic Mutation : « Quelle débauche! » « Puissance de l’esprit » « je prends … et je la MANGE » etc etc etc.
Mindscrew : Lost l’a joué a fond et le fait vachement bien. Dans une moindre mesure, Higurashi se débrouille.
Moment Killer : Ja-pan Ex-po
Narm : « Ouuuuuui euh alors voilà, Oasis ne joueras pas ce soir… »
Nintendo Hard : Les images parlent d’elle même!
Power Trio : Toutes les combinaisons ont été exploitées!
 – Rodin : Ego                           – Concombre :
Id
– Pimii : Id                              –
Nashi : Ego
– Concombre : SuperEgo          – Ilpa : SuperEgo
…ou
– Concombre : Ego                   – Concombre : Ego
– Tiya : Id                              –
Pimii : Ego
– Amo : SuperEgo                   – Melow : SuperId
Product Placement : Un nombre incalculable de fois et j’ai toujours pas reçu de goodies!
Running Gag : L’accent du Sud, le poppers, le fait que j’arrive pas à jouer à Rock Band. Déconstruit dernièrement.
Schmuck Bait : « Et ne tapez pas Lolilol sous Google. Bien entendu je dis ça pour vous prévenir, mais je sais bien que vous allez pas vous en empêcher » et ils le firent
Tear Jerker : Haibane Renmei. …wow. On évite les Manly Tears de très peu.
The Abridged Series : L’hommage de Youe restera pour moi le premier fan-art non bédéiste muhuhu
The Power of Friendship : Méga-souligné dans ce post et c’est même devenu UN GIMMICK!
The Power Of Love : Inversé méchamment pour à peu près tout le monde
Triangle type 4 : Duh. Devinez qui est le petit a)? Et les deux autres? Tentez votre chance et gagnez un Kinder Shokobon.
The Woobie : Tout les bons personnages de l’année.
Your Mileage May Vary : Joué scandaleusement à donf pour tout le monde avec K-On!

2010 donc : objectif bonnes décisions et bonnes priorités. Rendez vous dans pas longtemps pour un post, disons, normal.

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.

7 Responses to Bilan, trope, awards

  1. Melow says:

    Tiens, en parlant d’Inglourious Basterds, j’ai vu le film il y a quelques jours et t’as bien raison de lui donner un « concombre award », ça faisait longtemps que je n’avais pas vu un film aussi
    exellent 🙂

  2. Orbas Redath says:

    Haaan, et qu’est-ce que Inglorious Bastard a de plus qu’Avatar pour mériter un award?
    ( mais d’accord, il le vaut peut-être aussi, beaucoup moins lourd que Kill bill, et rien que pour le final et le personnage de Hans Landa il mérite un visionnage)

  3. Otak says:

    Je mangeais des dinosaurus quand j’avais 6 ans mec… FAIL 😀

  4. Zoneur says:

    Malheureusement mon ami, je ne suis pas paefait ! J’ai manqué de commenter deux posts il me semble :p Mais c’est vraiment quand ce dont tu parles me touche absolument pas (un peu comme Amo et le
    catch D: )… Ou alors j’ai eu la flemme un coup :p
    Aaaah, ce passage du tome 5 de NHK. Du pur lol, un award bien mérité !
    Au fait, cette image de Death the Kid et Crona est… 🙁 On dirait deux mecs assez…:(
    Bon et puis j’ai rien compris aux trucs tv tropes, alors j’ajoute ce site dans mes favoris, et je m’attend à me faire bouffer mon temps libre si j’ai bien compris. (ah si, je connas le Big Lipped
    Alligator moment).

  5. Youe says:

    Effectivement, les Dinosaurus, tu peux pas test. Aucun autre biscuit au chocolat leur arrive à la cheville.

    Merci pour l’Award, en espérant faire tout mon possible pour gagner, l’an prochain, l’award du type qui profite le plus des réseaux qu’il a piqué à d’autres blogeurs.

  6. MrK says:

    Nancy , best milf ever :3

  7. Zoneur says:

    Commentaire gratuit pour régler mon gravatar ! :jospin: