2009 // Emofolk

Attention! Wall of text littéral et pratiquement pas de liens. Faut dire que j’ai la flemme là, et elle est tellement au niveau de mon visage…

–>JANVIER//

L’année commence avec une petite présentation de Left 4 Dead (attention attention thématique du cycle à prévoir) et c’est assez génial. Un vrai jeu de coop qui relance un peu le sens du mot. L’hiver est là est je découvre un peu la vie : les T-Shirts Lafraise sont fantastiques et première (et dernière mouhaha) grosse partie de Donjons et Dragons. Tout le monde déprimouille gentiment mais je décider d’égayer les choses et de faire un changement de bannière : on passe du « et les femmes, vous avez pensé aux femmes? » au « blogueur aigri. » Ca tombe bien, IRL c’est un peu la cata. C’est encore plus moche, c’est très kitsh et fluo mais c’est dans l’air du temps et avoir une bannière faite sous Paint est quelque chose d’assez nécessaire…

http://img684.imageshack.us/img684/2926/moundirkohlantatf126010.jpg

Retour d' »A Prendre Ou A Laisser » sur TF1. Ca paraît con comme ça mais ce truc m’hypnotise complétement, si seulement Arthur était pas un espèce de bandit manchot à vannes infoutu de ne pas recycler ses propres non-blagues! Tant qu’on est dans les retours, celui de Jack Bauer est prometteur. La déception sera à la hauteur des promesses, bouh!
Retour? Retour? MAIS MAIS c’est le retours des HEROS! Saison All Stars de Koh-Lanta, dont le déroulement n’a rien de particulier mais cela aura permis à l’impérial Moundir de faire le show de l’année. En DEUX épisodes, il aura fait preuve d’une grande dinguerie et aura lâché toutes les pépites et mèmes de l’année (et autant de soirées sur HFR qui n’ont juste pas de prix) Maintenant gare aux femmes mal tenues et aux montagnards.

Fabuleuses découvertes de BD Minimalistes : Aggrippine et son vocabulaire barré, Francis le Blaireau Farceur qui fournira toutes mes stats cette année… Francis se ballade dans la campagne, puis trouve l’amour, puis veut mourir, avant de sauver le monder et rater sa vie, bien joué Francis. Dans le registre pseudo-réaliste, on a Forumwarz, le seul RPG dont le principal terrain de jeu est … l’internet. Des classes à choisir parmi l’emokid, le troll, la camwhore, des sujets à poutrer, la configuration qui s’améliore et des discussions virtuelles avec des clichés sur pattes, qu’est ce qu’on s’amuse avec le quatrième mur les enfants.

1ère IRL Béddéiste au living Bart, à Pigalle. J’y vais avec mes yeux frais et innocents, je rencontre deux trois
personnes (dont la fantastiquement positive Ninita!) j’ai même ma première dédicace mégalo, bref un bon
moment. J’avais encore une bonne opinion de la sphère… Et tout l’internet doit se farcir un épisode de Mario Maso complètement inaudible. Pardon Internet. Faut dire que ça correspond à une période de fantastique drama qui débordait un peu et j’en suis pas super super fier.

 —-—-—->FEVRIER//

Le troisième film Futurama, « Bender’s Game », sort en DVD. Pas aussi drôle que les précédents mais
son introduction qui parodie Yellow Submarine est juste démentielle.

Ego blog total : Interview du « Micro Sous La Gorge » de Zia. Quelle folie. Quelle prestance. Ca c’est du blogging! J’ai même du faire une bonne partie de « Bridge Breakdown » sans crever pour appuyer mes propos. Ego blogging deuxième round : petit concept qui aura marché, à ma grande satisfaction mégalomaniaque. A force d’efforts, on aura obtenu une photo de Zia commentant un dessin de Ninita commentant une photo de Melow en train de commenter une photo de Petrified Eyes commentant une photo de Nashi commentant une photo de moi commentant une photo de François-David commentant une photo de Moundir commentant un épisode de Koh-Lanta et ça, on ne le voit pas partout. Electric Retard, un webcomic amusant au style simple et chamarré. Bon, le fond est un tout petit peu nazi. On en profite pour faire une petite plongée dans ce qui semble être le mal nécessaire de l’Internet, a.k.a. 4chan! Le temps passe vite et nous voilà en cet ignoble jour
de la Saint Valentin : post drama. Personne l’a pigé et franchement c’est très bien comme ça! Hilarité totale devant les YuGiOh abridged Series, c’est un peu plus sain… mais pas toujours.

Expérience: Zaoza organise une promo un poil bizarre et enferme un mec pendant trois jours, en filmant et diffusant les images sur la toile, les visites croissantes provoquant des gages à la con. Tout le monde peut communiquer via SMS. C’était rigolo et perturbant à la fois. Rodin et Pimii déboulent de Dijon et de la fac de Nanterre pour enregistrer un tryptique Mario Maso qui restera dans les mémoires pour ses imitations du générique d’Hamtaro et la découverte du concept essentiel du PATATOR. Never forget.

Pimii avec qui, entre deux cours je suis allé voire LOL. LOL Passe au cinéma et c’est un peu honteux – c’est le premier film générationnel de fiction. Sur le moment deux trois trucs font rire mais avec du recul wow le viol massif et luxueux. Trop de bourgeoisie tue le réalisme voulu. Heureusement, il n’a aucune occurrence dans la Cérémonie des Césars. Pas super drôle, pas fantastique ni original, toujours plein de films que personne de connaît mais j’aime toujours autant cet étalage de luxe et cet esprit « il n’en restera qu’un ». On se console du cinéma actuel pérave avec les vieux nanards en noir et blanc : soirée fanatisme et séries Z à la cinémathèque… étrange. Mais mémorable.

vlcsnap-316834.png

« Mais tu vois, ta voix… c’est caca quoi. » (Sinclair – Haïku de l’année)

Nouvelle Star: la période des casting est toujours aussi irrésistible mais Manoukian bande un peu mou et
Manoeuvre est un poil trop sage. Heureusement qu’il y’a des gens qui inventent des nouveaux courants « le GARAGE CHRETIEN » et qui jouent Surfing Bird avec leurs cartes de crédit, alala. Télé Réalité, toujours : Survivor Tocantins, 18è du nom. Pas de grosses surprises mais des personnages de fous, tout le monde dans un trip médiéval avec le Dragon, le chasseur de Dragons, le Magicien, bref ils s’éclatent bien et nous aussi derrière l’écran, même si Coach monopolise un peu l’écran. Une impression qui reviendra dans peu de temps… et pui pouf, j’abandonne World Of Warcraft.


——————>MARS//

Le mois des achats de luxe! Un an après une six-cordes low cost, c’est un Macbook qui rejoint la petite famille des objets qu’on-a-peur-de-se-faire-piquer. Il se revêlera rapidement assez… indispensable.  Pendant ce temps… Na! continue son cadavre exquis quotidien et on voit bien qu’il galère un maximum pour trouver des idées tout les jours. Du coup je squatte son histoire toute une semaine, comme ça, sans prévenir, c’est tout un art voyez vous! Et une opération marketing éhontée m’aura fait décrocher ma deuxième dédicace mégalomaniaque. La mégalomanie totale continue : le 150è post est dédié au… style des autres bloggeurs. C’était un peu faible mais c’est probablement un truc à refaire, de façon un poil plus travaillée.

Achat de Tomb Raider UnderWorld: ce jeu est tellement… jetable! Joué peut être trois heures, pas touché depuis. Heureusement, on sauve un peu l’ambiance WiiWesque avec Monkey Ball Banana Blitz. Gameplay très différent (en mal…) mais potable – bien moins conceptuel et réfléchi au demeurant, dommage. Ca ne guérit pas le mal de tête mais ça y contribue : je me lance à fond dans le stoner rock en écoutant les QOSTA jusqu’à plus soif. Ca déchire les tympans mais c’est tellement bon!

« Lalalalala, le printemps est là, il n’est pas très sympa » Le micro évènement : deuxième IRL Béddéiste au 40 Bar. Même chose en plus grand : plus de dédicaces, meilleure ambiance, rencontres à la limite de l’absurde et descentes de bières. A ce stade j’ai toujours une bonne opinion du milieu. Groland fait une imitation fabuleuse de Julien Doré et Alain Bashung s’envole vers d’autres cieux. Un voix s’élève sur la toile : « Je joue toujours à Quackshot, il est dix-sept heures, je viens de me lever et c’est une honte! » C’est fait, les vidéos commentées vont devenir une grosse tendance de l’année… blogosphérique. Au moins, on est deux à perdre du temps parce que le droit c’est un peu relou, en fait. Du coup j’ai un peu plus de temps à moi, il n’y a pratiquement jamais cours, c’est la grêve quasi permanente… ce qui permet de faire quelques sorties culturelles. Après le Salon de l’Etudiant un poil useless, c’est l’heure du salon du livre que j’ai fait en une demi heure comme le grand dingue que je suis. L’occasion de découvrir et de choper les deux premiers tomes de … Soul Eater. Pas génialement dessiné, pas subtil du tout mais intéressant.

Gaming hardcore! C’est un mois passé à faire ou se remémorer divers exploits vidéoludiques. Portal Prélude fait mal aux neurones, Heart Of Darkness est un oldie indispensable, et attention exploit – Guitar Hero 3 est enfin fini en expert, putain de Raining Blood! Et tant qu’a fêter des trucs, ca y est, c’est parti instant crucial : je commence à mater et à télécharger des animes. Première série? Bienvenue à la NHK ! C’est sympa, identification immédiate, technique qui me semble fabuleuse après FMA en 4/3, bref le début d’un méga tournant de personnalité : la longue descente vers ce qui s’approche de l’otakisme…


——–——–——–>AVRIL//

Les oiseaux gazouillent et c’est le moment de continuer à
faire quelques sorties culturelles. Le vernissage VIP Champagne de l’expo Jacques Tati à Bercy. La loi Evin refait surface et éclipse, le temps d’une journée, ces petites erreurs de communication politiciennes foireuses… Hadopi qui nous casse les couilles, députés qui se planquent derrières les pilliers, pub pas
supportable pour aller « faire caca chez Paul ». On sent que l’équilibre cosmique n’est plus très sain. Je tente de sauver le monde avec la bannière « Butters ». Moins moche mais quand même assez moche, historie de rendre hommage à South Park
13 dont la première moitié est pas mal, ça faisait longtemps.

Passéisme et nostalgie: « il y a dix ans »… on commence à fêter les décennies à la pelle. Du coup on retombe en enfance et on remate tout Nickelodeon.

Pour revenir dans le présent, je mate le premier épisode de Sayonara Zetsubou Sensei. Je pige rien, c’est un epic fail. Canal + diffuse la saison 3 de Weeds et c’est juste surpuissant, j’achête le reste pour que dalle et je surkiffe en me félicitant pour mon bon goût. En parlant de bon goût, la nouvelle star continue gentiment et élimine mes favoris un peu trop tôt, c’est pas sympa. Sur Sci-Fi, des tas de real tv surréalistes affluent et je me régale. Au cinéma c’est Ponyo sur la falaise qui envoie du bois avec ses séquences psychés.

Début d’une feud sympa avec Amo. On se connaît pas mais on s’envoie des vacheries par vidéos interposées et c’est juste excellent. Ca bloque un peu sur Mario Maso, on atteint le dernier tiers du jeu et la difficulté commence à être peu gérable. Tiens, OSS 117 Rio ne réponds plus est juste hilarant.

Post Honteux et Useless (PHU!) : Dyptique sur HFR. Faire un post sur des smileys, WHAT WAS I THINKING.

Ok c’est bon j’en ai marre, les blogs-bd me gavent bien et je le fais savoir. Un coup dans l’eau puisque ça ne concerne pas la grosse majorité des lecteurs mais rah trop d’ego tue l’ego. Du coup je me dis qu’il serait temps que je m’inscère dans une communauté, hop inscription sur Thalie, l’intégration, le charisme et l’ascenseur social feront le reste!

———-———-———->MAI//

Attention là, c’est culte et fraîché du matin péché : découverte très tardive de l’Angry Video Game Nerd. ASS. BITCH. FUCK. WOW I JUST SHOOT A DUCK BY SAYING FUCK. C’est monstrueux, le montage est épique, j’apprends pleins de choses (je ne connaissais pas l’existence de Sonic Cd, ce ratage de vie) les best-off sont hilarants, bref une GRANDE chronique. Je pensais pas découvrir un meilleur personnages du Web MAIS.

Lost Saison 5 est sur le point de se terminer. Cette série est de plus en plus monstrueuse et on se dirige vers un final qui sera d’une épicité stratosphérique. Cette série est géniale, le regard qu’on y apporte de façon très cliché est totalement faux. Je tente le concept des succès mais j’ai tellement pas le temps de m’en occuper que je laisse tomber la chose en désuétude peu de temps à près. Je pense que c’est juste le fantasme latent de la 360 qui revient. Je vous quitte trois jours pour aller voir les fêlons Anglois à Londres. Etoiles dans les yeux et Camden Market, un séjour trop court pour une ville trop grande… et un musée d’art moderne trop inintéressant… et la bouffe emballée est fabuleuse. Je me remet enfin à la saga Phoenix Wright en me prenant le deuxième volet. C’est tellement agréable à suivre si on ignore les fautes constantes de traduction… et FullMetal Alchemist Brotherhood commence enfin. Je tente le premier épisode mais MEH, moi qui suit pourtant un très gros fanboy.

Saison 2 toujours, j’appelle Haruhi Suzumiya. Endless Eight and nobody cares.

vlcsnap-440147

Grands élans masochistes : je tente I Wanna Be The Guy et l’injouable Touhou. J’y arrive pas, ça m’énèrve et je passe définitivement mon tour sans avoir l’impression de rater quelque chose. Je me défoule sur des eroges flash tout pourris pour voir à quoi ressemble le genre un peu, j’ai toujours pas l’impression d’avoir raté quelque chose. J’ouvre mon plexus solaire et je m’achète Team Fortress 2, qui sera un gimmick de longue durée avec les Thalistes. Ca faisait bien bien longtemps que je m’étais pas éclaté sur un jeu en ligne comme ça. L’univers est irrésistible et c’est un délice de cramer tout le monde. Découvertes d’autres Real TV de dingues : Estate Of Panic, Chase… les producteurs sont de grands enfants.

Ilpa tente de mettre sa vie en porn sur son blog. Il joue, il perd. Better luck next time! Les retombées kharmiques ne s’arrêtent pas là puisque je tente de m’acheter Rock Band pour définitivement virer de bord et … la guitare n’est pas compatible. Fuck!

Événement : Epitanime 2009. J’en ai pas un souvenir méga méga formidable mais je sais que c’était vachement bien. Des tas de rencontres, des jeux sympas, des bloggeurs, des achats plus ou moins utiles bref toute une vie parallèle. Pas de karaoké encore, ça viendras peut être. Amo, Tiya et Nashi font leur passage dans Mario Maso qu’on termine avec Ilpa. Emotion!


————————————>JUIN//

L’AVGN était bien? Le Nostalgia Critic est encore plus jouissif! Découverte d’un acteur né qui fournira nos gimmicks pour le reste de l’année. Là aussi, construction et montage démentiels, pleins de bons souvenirs et surtout le Ask That Guy. Surpuissant.

Le blog fête ses 1 ans de posts réguliers. Petit bilan ponctuel et mots-clés amusants. M6 m’offre un petit cadeau : il vire une grognasse à lunettes qui ne sait pas chanter de son programme de télé-crochet. Cool! Je lis Battle Royale d’une traite et je maudis ma curiosité malsaine, je me console avec le grand kiff’ de l’année : l’anime Soul Eater. Fanboyisme dégoulinant : Excalibur, Soul, Death The Kid, Crona, Stein, Medusa bref tout les personnages donnent envie de chanter la vie, de danser la vie. Anime englouti en trois semaines, hop et on ignore la fin bien ratée. Je me la pête grave et je fais mon Harem : maintenant que j’ai maté un peu plus de trucs il serait probablement bien plus fourni. Inscription sur Last FM mais module de comptage très intrusif, on laisse tomber. Le Vengeur Slippé invoque ma voix le temps d’un podcast et signe la nouvelle bannière, « aujourd’hui la débauche, demain le monde ». Merci encore!

http://usineaproblemes.fr/wordpress/wp-content/uploads/2011/08/71373884.jpg

Grosse débauche à la télévision : Grey’s Anatomy 5 se termine et sacrifie le perso dont je suis le clone parfait (pas sympa) et Secret Story revient sur les ondes. Pleins de promesses, un heel surprenant en la personne de Léo. Mickael Jackson quitte la scène par la petite porte et le net se DECHAINE! Folle nuit live sur 4chan où cinquantes mêmes sont crées, à base de « Good Night Sweet Prince » écrits sur des zguègues et des Pedobears. Deuil international. Canal + continue à faire sa programmation éclectique et nous fout Skins 2. Je mate UN épisode fantastiquement triste, émotion totale, je DOIS rattrapper mon retard sur le sujet.

Dernier film Futurama : « Into the Wild Green Yonder » qui conclut finalement un gros pavé d’animation. OR DO THEY? Fête de la musique, concert des Rabeats, clones sympathiques des Beatles.

Julien organise le One Shot Festival. Troisième IRL Beddeiste, cette fois que avec des grosses pointures et des gens que j’aime : Pakka, Ultimex, Unpied bref du beau monde à qui j’ai acheté plein de bouquins dédicacés. En parlant de dédicaces, Melow fait une apparition bonus dans Mario Maso et m’offre un dessin qui rendras jaloux des tas de gens. Mais attention, c’est déjà l’heure de la…

————–————–————–>JUILLET//

Japan Expo. S’aurait pu être très bien aussi mais je maltraite tellement mon petit corps qu’il commence à dire « NON » au mauvais endroits et au mauvais moments, c’est donc un fail. J’ai quand même eu le temps de prendre des revanches par rapport à l’épitanime, de montrer un peu ma mauvaise foi face au phénomène Haruhi, d’assister à un Kumikoyu de façon complètement médusée et de faire des achats utiles. On enchaîne avec le soirée chez Tiya et l’enrengistrement failesque de TinTin au Tibet, et en plus je commence à être malaaaadeuuuh, c’est embêtant.

Soan gagne la nouvelle Star et je dois être son unique fan. Je termine un mythe en la personne de Cowboy Bebop qui m’aura quand même pris un an de matage…

Je tente de mater K-ON. J’accroche pas du tout, trop de moe, aucun contenu, je fais un post de mauvaise foi et les kikoololeuses s’en souviennent et commentent encore aujourd’hui. En parlant de trucs qui fatiguent, j’approche des 60 tomes de Detective Conan et ça commence à peser lourd au niveau d’une intrigue qui n’avance pas, mais alors PAS DU TOUT.

http://usineaproblemes.fr/wordpress/wp-content/uploads/2011/08/641bbc39f4b4aa9b5fe50d0.jpg

M6 adapte Total Splashmachin et c’est complètement chiant, à des kilomêtres de ces émissions japonaises où les candidats font des courses d’obstacle à la limite du réaliste. Quatrième saison de Pékin Express sans aucun interêt, je suis plus du tout fan. Heureusement, la quatorzième mouture de The Amazing Race se termine à Pekin, et une équipe se plante pour être allé pisser au dernier moment. C’est con!

Les beaux Gosses au cinéma, c’est comme LOL mais en mieux. Plus réaliste sans l’être réellement pour autant, celui là nous aura vraiment fait rire, merci monsieur Sattouf. Au retour, je sirote mon énième Perroquet Bleu et m’achète Rythm Paradise, jeu sympa qui laisse un tout petit goùt d’arnaque. Il n’empêche que je me serais acharché por obtenir le 100% total.

Le programme d’été arrive et il est consternant : Secret Story continue son petit bout de chemin voyeur, Mon Incroyable Fiancé II voilà, Love & Bluff, pleins d’émissions à regarder quand vous n’avez vraiment rien d’autre à faire, pour l’exploit. QUI A LES PLUS GROSSES MARACAS?

Drama latent sur la blogosphère : le quatier libre démarre sur l’Editotaku et j’y vais de ma petite contribution. Sur Soviet Voice, un post sur Secret Story créé le bazar et Arez se fait virer. Depuis, Soviet c’est un peu un gateau sur lequel une truie aurait fait son nid… tractations, connivences, petites fellations entre amis, le net se DIVISE. Gulli diffuse les Animaniacs en boucle et je re-deviens fan. Je découvre enfin les Fatals Picards et j’ai toujours autant l’impression de découvrir la vie. Tant de surkiffage dans du produit musical français, je n’y aurais pas cru auparavant.

Le matin est lààà, le matin est lààà, il faut se lever, le matin est lààà.

—————-—————-—————->AOUT//

Sagadaÿtaÿ deux point zéro : on prends les mèmes et on recommence. (… voilà) Un petit sujet tout les deux jours, le temps que je parte en vacances me reposer un peu. Mois un peu vide donc, qui consiste surtout à flaner sur les plages et à faire quelques activités physiques sympathiques. Je marche beaucoup, je nage un peu, je fais du paintball, du quad, petite virée au casino, un vrai petit James Bond.

Ding! Level 19. Bientôt la sagesse! Cadeau d’anniversaire d’Arte : des tas de bons documentaires et concerts de groupes des années 80. Parfait pour étayer un peu sa non-culture sur la période.

Matage d’un tas d’animes pour combler les vides : Hinamizawa, le village Maudit – très conceptuel mais bien mis en oeuvre, je suis fan et mes ongles ont toujours mal. Il serait temps de mater la deuxième saison. D’autre part y’a Baccano! Qui nous plonge dans cette ambiance rétro, glacée et sophistiquée avec ses trains, ses immortels, ses pirates et ses bandits comme dirait Chris Esquerre. Le Manga Mirrai Nikki est prometteur et Eden of The East parle aussi de téléphones portables tueurs, à suivre.

http://usineaproblemes.fr/wordpress/wp-content/uploads/2011/08/vlcsnap260654.png

EXCALIBUUUUUR EXCALIBUUUUUUR. Je m’en remet toujours pas. Au retour, petite surprise : l’Impossible Quiz est revenu pour un troisième volet en plusieurs parties, il est trop façile et c’est la petite déception.

Evènement : Rock En Seine. Vraiment bien : découverte d’un tas de groupes qui auront fait l’actualité musicale de l’année (mais qu’on a la flemme d’aller découvrir) et les Inrockuptibles sont d’accord avec moi – dans leur numéro bilan, la meilleure prestation scénique de l’année est attribuée à Oasis, le 28 Juillet 2009 à Saint Cloud. Je RAGE mais je suis toujours un peu fan, finalement.

——————————————————>SEPTEMBRE//

http://usineaproblemes.fr/wordpress/wp-content/uploads/2011/08/Medusa___Soul_eater_by_Black_sania.jpg

 Est il seulement possible de mater ce fan-art de Medusa plus de 5 minutes sans avoir d’arrières pensées?

 Je lâche les encadrés en début de post, c’était tout simplement trop chiant. C’est la rentrée littéraire : Marie Ndiaye ponds un bouquin démentiel, remporte le goncours et Eric Raoult lui demande prestement de la fermer, ce qui lui vaudras un Y’a Bon Award haha. Ce qui n’empêche pas l’UMP de bien se faire valoir à son université d’été : Hortefeux et les rebeus, Besson qui doigte Canal +, tournage d’un lipdub minable, bien joué les gars.

Le blog acceuille ses trois Sceaux de Qualité, maintenant je peux situer le niveau de surkiffage d’un produit. Pavasse érudit et fanboy sur Soul Eater, le personnage de Crona me fascine toujours autant.

Matages divers dans les salles obscures : le dernier Pixar, Up, est toujours aussi « contemplatif » dans son approche mais les persos manquent de charisme un peu. En parallèle y’a Inglorious Basterds de Tarantino qui déchire tout. Des scènes de tension assez difficiles où on sait que tout le monde va s’étriper dans la joie quand le dialogue ne ménèra plus à rien.

Je mate Maria†Holic et bizarrement, j’aime franchement plus que la moyenne des gens qui ont essayé – cette histoire de mec qui se déguise en fille pour martyriser une lesbienne paumée … voilà. Le tout supporté par la dinguerie habituelle de Shaft. Animes toujours, j’achête les 9 premiers épisodes de Gurren Lagann. J’aime bien mais… pas tant que ça. C’est du bourrinage bien emballé, je sais pas trop quoi en penser. Survivor Samoa nous introduit de façon un peu doulouruse le plus beau troll de la real-tv : Russel Hantz. Et on sait d’office qu’il VA durer. Beaucoup plus subtil : le début de Serial Experiment Lains. Que 5 épisodes de matés et on sent qu’on va rapidement comprendre quelque chose et en prendre plein la gueule. Soul Eater en DVD : le fanboy est content. Fin de World Of Goo sur le Wiiware : onirisme à fond.

Concombre Radio est morte, pas assez d’audience. On peut aller se consoler sur Tsumugi! Le désespoir est à son comble et on seremate la première saison de Sayonara Zetsubou Sensei. Cette fois, je vais plus loin que le premier épisode et je découvre un truc réellement génial. J’aurais pu aller au Festiblog mais nan, santé un peu vacillante, molette.

——————–——————–——————–>OCTOBRE//

TVTropes, abominable chronophage culturel. N’essayez pas, vous allez transpercer les fuseaux horaires et distendre votre perception du temps. A force de reconnaître des trucs on a envie de les mater, c’est la deuxième vague nostalgique de l’année. Remattage de divers vieux machins géniaux dont Buffy contre les Vampires et Ren & Stimpy, show absurde, débile et trop intelligent pour les masses ignorantes. HAPPY HAPPY JOY JOY.

En parlant de masses. Mon inscription pour la fac est d’une difficuté herculéenne et je dois y retourner tous les jours pendant trois semaines pour y apporter un nouveau papier au bon endroit. Je noie mon vague à l’âme
dans le matage intégral de Death Note qui se mange sans fin. Excellente adaptation, merci, avec des chants latins presques pas chiants. « Mmmf Plèbe » devient un gimmick à échelle INTERNATIONALE! Changement de bannière : style et classe urbane avec le non-couple principal de Soul Eater.

La Dreamcast fête ses dix ans et tout le monde celèbre le bouzin comme il se doit : articles et émissions dédiées. Tout le monde rejoue à Jet Set radio et écoute du Jun Senoue jusqu’à implosion des tympans. Youe entre définitivement dans la sphère avec ses vidéos au montage qui crie « HAN j’ai plus de maîtrise que vous » …l’origine de la chose? Le premier anniversaire de Mario Maso. En parlant de vidéo commentée, je ne le sais pas encore mais le Collectif Ténia va être un bel échec critique. Le problème? Désigner à l’avances des personnes qui n’avaient rien demandé, du coup problèmes divers et varié qui vont enraciner un peu le truc au rang des « échecs qui passent inaperçus »

J’aurais pu faire un running gag sur l’actualité musicale de 2009 à base de « le nouveau (album d’un gros groupe) est pas terrible! » mais le dernier Muse parachève un peu le truc, espèce de mix improbable entre musique militaire et réminiscences de Queen. Beuh, tant qu’à écouter des redites je préfères faire comme tout le monde et re découvrir un peu les Beatles, réeditées jusqu’à la moëlle. Mon inscription administrative se débloque enfin et je fête ça en ouvrant un compte sur un site sur lequel j’ai toujours craché joyeusement : Twitter.

baccano baccano! gif graham_spector jacuzzi_splot nice_holystone running

La rentrée télévisuelle est assez désesperante, entre TF1 qui recycle tout ce qui a plus de 20 ans et Canal + qui se complaît dans son statut de « meilleure chaîne pas défaut » et qui se paluche gentiment sans trop innover… il n’empêche qu’elle nous ponds des bonnes fictions et de bons documentaires. Du gros drama entâche un peu Soviet Voice et des gros cons entâchent The Amazing Race. C’est un peu la rentrée du racisme et des douchebags aux USA!

Sur DS c’est le folie furieuse : après avoir galéré comme un porc pour le trouver et l’acheter, je termine la trilogie Phoenix Wrigt (Trials and Tribulations) entre une heure et six heures du matin. Tout une expérience qui restera dans les mémoires.

Enfin, déjà l’heure du Micromania Game Show! Deux trois trucs sympathiques, juste le temps de voir les jeux que tout le monde va aimer à Noël. En bon fan de Nintendo enfermé dans son monde, je n’y pige grand chose et commence à me demander si DJ Hero vaudrais éventuellement la peine. La réponse se trouve peut être sur Nolife qui commence sérieusement à galérer pour la suite. Dans ma grande philanthropie, je m’y abonne et j’apprends la vie, une fois de plus. Mon fameux bug sur Twilight Princess est résolu, du coup je termine enfin la saga en ignorants les félons opus DS.

———————-———————-———————->NOVEMBRE//

Mindfuck Fabienne Dupond :  « On est des grands maintenant! »

Les Simpsons Sason 12 en Dévédé, yoohoo culture! Des seconds couteaux apparaissent : Le Joueur du Grenier toujours pas mal influencé par l’Angry Video Game Nerd, le Project Awesome et son concept sympa de questions posées à des otaques en convention. Jocelin Quivrin meurt de façon atroce et c’est pas mérité du tout. Je me rattrappe sur Skins et découvre d’autres séries sympas (Cougar Town) voire vraiment bien (United States of Tara) voire excellentissimes (Breaking Bad)

Qualification de l’équipe de France pour le mondial. YO THIERRY, IMMA LET YOU FINISH, BUT MARADONNA…

C’est fait, l’utilisation du §§§§ comme étant la ponctuation au dessus du point d’exclamation est presque normale pour tout le monde, surtout si le-dit §§ est précédé de mots en MAJUSCULES. South Park nous ponds une très bonne fin de saison, avec notamment un épisode parodiant le Catch (déjà redevenu une méga-mode depuis fort longtemps)

http://img683.imageshack.us/img683/3885/vlcsnap300170.png

La Longueur de ce post m’a conduit au DESESPOIR!

 C’est reparti pour un tour : cette fois on se fait les dents sur Kaizo Mario.

L’hiver approche, le mois se termine, le moment idéal pour justifier la présence de Rakka dans mon harem et de mater, enfin, Haibane Renmei a.k.a. Les Ailes Grises. C’est fait en deux jours, je me félicite une fois de plus pour avoir maté quelque chose de réellement émouvant et poétique. Animes toujours, on poursuit l’univers du professeur Desespéré avec le mangasse et tout ce qui suit la première saison. Même chose que les précédents mais en plus gros, plus fort et pas coupé. Une intégrale Fullmetal Alchemist sort enfin dans les chaumières et le manga bienvenue à la NHK se termine. Achat de deux albums judicieux : le dernier Flaming Lips un peu trop expérimental et Chinese Democracy qui n’a que trois ou quatre pistes qui me restent vraiment dans les oreilles…

Cyanide and Hapiness sort un bouquin : ne pas acheter l’adaptation de ce webcomic serait un crime.

————————————————————————>DECEMBRE//

http://usineaproblemes.fr/wordpress/wp-content/uploads/2011/08/vlcsnap294724.png

Cérémonie des Gérards de la Télévision
: Hilarity Ensues. Idem pour Danger Dave Ball « My Sport is Making Love » les fanboys sont comblès. Des tas de gens sont coincés dans un manoir, une sorcière apparaît et tout le monde crêve de façon peu classe – voilà un bon résumé d’Umineko no naku koro ni et pourtant c’est vachement bien.

Wiiware : Bit Trip Beat. Méga dur, musical est jouable jusqu’à 4, faut juste passer outre le coté minimaliste. Ca commence à faire une paye depuis le dernier jeu Wii acheté.

Marathon Paper Mario TTYD et c’est toujours aussi bon. LipDub de l’UMP, au secours, heureusement tout le monde se préoccupe de la santé de Johnny. Il y a bien plus triste, comme l’ambiance d’Onani Master Kurosawa. Les esprits s’échauffent sur Thalie et c’estr pas les effets collatéraux de la grêve… des transports qui va calmer les gens. Ambiance de Noël : nostalgie encore et toujours, vieux films d’enfances, intégrale Pixar…

Voyage à New York pour continuer dans la lancée anglophone. C’est joli, c’est illuminé, tout le monde est dans le trip Santa Claus. Rare année où je fête ni Noël ni le Nouvel An pour diverses raisons ce qui ne n’empêche pas de passer de bonnes fêtes dans les achats de luxe. En attendant, regarder un film ou des épisodes de Spongebob sont une torture : il faut se farcir 50 coupures pubs, toujours les mêmes… et je rentre pour déballer une XBOX 360 flambante neuve avec un joli petit line-up. A moi le gaming et les succès!
O/

Et voilà. Dernier post de 2009. Bonne année à vous!

This entry was posted in Le bouzin. Bookmark the permalink.

3 Responses to 2009 // Emofolk

  1. Zoneur says:

    Que ? t’es déjà rentré ?:o
    Bon bah joli résumé de l’année :p Bien que pour moi, les « §§§ » précédés de majuscules sont de mise depuis bien avant novembre :<
    Joli le mème Kany Wst avec Thierry Henry 😀
    A bientôt en 2010 o/

    Press ENTER to loo up in Wiktionary or CTRL+ENTER to look up in Wikipedia
  2. Petrif' says:

    L’heure des bilans, et la nostalgie qui s’installe.
    De bien bons souvenirs en tout cas, que ce soit le Village Maudit, Lost ou autre… :’)
    Pour la peine, t’as intérêt de me filer ton Gamer Tag sur 360 dès que.