Monthly Archives: avril 2009

Mario Maso #13

ALERTE ENLEVEMENT : Un candidat de la NS fan de Tool et Fullmetal Alchemist s’est fait jeter

Ce matin, entendu sur Nova :
 » – C’était « L’homme à la tête de chou », de Gainsbourg… je suis toujours accompagné de la femme aux jambes de … Mathilde vous aimez quoi comme légume?
– Et bien Armel j’aime bien avoir une courgette entre les jambes euh vous me prenez de court »

… c’est élégant

T’as eu la pire des journées? T’aimes pas la vie? T’aimes pas les autres gens? T’as pas le moral? Tu ne chantes pas la vie et la vie ne chante pas pour toi? Tes vidéos s’uploadent à 15K par
seconde? T’as la flemme et aucune inspiration ou motivation pour un autre post? C’est pas grave. Regarde ce nouvel épisode de Mario Maso, et tout ira pour le mieux. C’est la peau de votre bébé qui
vous le dit.

Posted in Non classé | 15 Comments

Cher blogueur BD…

RULE #14 : Do not argue with trolls – it means that they wins

« …lundi soir, après une journée relativement morne, dont la principale satisfaction était de parler à un mec qui fête
aujourd’hui
son premier anniversaire de
blog
, je me suis posé devant Canal et le très en vogue talk show du soir. J’y ai vu Nadine Morano se
faire soigneusement démonter, non sans une certaine satisfaction. Il n’empêche que l’origine du pseudo débat était assez stupide, une tempête dans un verre d’eau comme souvent. Je me suis dit
que ces gens majeurs et vaccinés se battaient pour des conneries et que cela venait surtout d’une antipathie naturelle, générée par leur différence de maison
politique (Oh, vraiment?) 
Ce sont des adultes, ils font ce qu’ils veulent. 

Réflexe naturel dans ma caboche : tiens, divisons la blogosphère en plusieurs camps. Tu t’en rappelles sûrement, il n’y a pas si longtemps, il s’est passé un jour où tu t’est un peu
ennuyé, et tu t’est lancé dans la grande aventure du world wide web. Immédiatement après le choix de ta plate-forme, il a fallu faire le choix de ta classe. Bien sûr, ce n’est pas aussi
manichéen que cela mais nous diviseront les blogs comme je le fais, fréquemment, en trois classes. Tu as soit fait un blog bédé, soit un blog que nous appellerons « geekotak », soit un blog
d’un tout autre sujet qui n’en perd pas pour autant
en qualité
. Bien sûr ce n’est pas aussi simple que ça mais on garde ce schéma pour cette fois.
Tu t’est lancé, tu as choisi le contenu de tes publications et tu t’y est tenu, la transversalité étant assez hasardeuse dans le domaine. Et tu t’est dit que tu faisait ça pour le fun. Histoire
de rajouter « je tiens un blog » à la liste non-exhaustive de tes hobbys.

Tu as choisi ta classe de blog. Tu as déterminé ta fréquence de posts, sa « ligne éditoriale », sa forme que tu as changé de temps en temps. Tu t’y est tenu. Au début, tu as posté dans le vide,
pendant pas mal de temps. Tu as laissé le bouche à oreille s’installer, tu as peut-être spammé ton site chez tes relations. Tu as vécu une période de flottement, puis, progressivement tes
chiffres ont commencé à monter (et toi, tu as fait une montée de lait en les voyant) tu as probablement atteint un plafond que tu ne dépasseras jamais, ou dans longtemps, si tu est vraiment
talentueux, si tu est charismatique, ou si tu as de la chance. En tout cas tu as établi avec plus ou moins de conviction ton petit cercle de blogueurs – donnant-donnant. Chacun se fait de la
pub, et tout le monde y gagne en clics et en sympathie. Ta classe comporte une capacité spéciale : ta réputation monte beaucoup plus rapidement et c’est gratifiant de savoir qu’un
travail tout à fait gratuit est rapidement suivi et apprécié.  

Tu as choisi le gameplay bédé. Un bien beau sujet, avec ses avantages et ses inconvénients. D’une part, tu as un don. Inné. Tu sais retranscrire ce qui te passe en tête, et tu le fait avec ton
propre style. Tu t’est probablement inventé un personnage dont tu publie les aventures, souvent inspirées de la vie réelle plus ou moins romancée. Ton personnage, au delà d’être ton
extrapolation, est souvent aussi ton idéalisation. Tu tiens un rythme souvent soutenu, parfois quotidien, en tout cas tu y met pas mal d’ardeur. Chacun appréciera plus ou moins ton travail mais
beaucoup aimeront ne serait-ce qu’une parcelle de ton boulot. Tu peux bien faire du dessin minimaliste mais sophistiqué, ou montrer un style immédiatement plaisant et efficace au service
d’aventures sans aucun intérêt. Ton inspiration, tu la tires du quotidien, des petites anecdotes, des « petits riens » que tu peux remodeler un peu et poster pour la postérité. Petit avantage pas
si gênant : les commentaires que tu vas récolter seront très positifs mais tout aussi cons – aspect que tu zapperas rapidement au profit du premier.
Les autres, que nous appelleront les Blogs Texte, se contenteront de billets thématiques ou collant à l’actu, selon les thèmes établis par chacun. Rien que pour ça, je suis pas mal jaloux.
J’ai un peu honte de mon précédent post par exemple, pas mal dénué d’intérêt. J’aurais pu faire une super planche me mettant en scène dans une situation LOL, mais j’en suis purement
incapable, j’insiste sur le coté inné de la chose. Rien que pour ça, je suis assez virulent.
Tu dispose d’un don que tu as développé (parfois bien peu) et tu ne l’utilise pas toujours à bon escient. Je ne peux pas m’empêcher de remarquer que tu adopte des tics ou attitudes qui
énervent. Personne n’est obligé d’aimer ton style, peu de gens font remarquer leur dégoût de tel réflexe maniéré car personne n’aime blesser ou être blessé, mais tu t’adonnes à quelques
écarts de conduite.

En bon pragmatique, tu ne dis pas tout de ta réelle personnalité sur tes pages. C’est pourquoi tu t’est créé un personnage avec un taux de ressemblance variable. Nous sommes tous conscients de
la distinction entre les deux, il arrive de te plaindre des connivences entre les deux mais il arrive de te saborder. Je m’explique…

… j’ai le regret de t’annoncer que tu t’adonnes très facilement au ouin-ouin. Au ouin ouin façile. Le BT ayant tendance à parler de la pluie, du beau temps et de ses exploits
sexuels, le BBD va parler de SA pluie, de SON beau temps et de SES exploits sexuels. Au delà du coté fascinant de la chose, tu as choisi de parler de toi par l’intermédiaire d’un avatar
charismat(r)ique. Et voilà, tu es humain et il t’arrive souvent des merdes pas possibles. Comme tu n’est pas une star du genre mais que tu as ton public fidèle, tu va prendre le blog comme
catharsis et te dessiner avec une tête toute tristoune. Je comprends à 100% ce réflexe, je l’ai utilisé (dans le vide,
personne n’ayant compris haha) pour attirer la sympathie immédiate du public. On a tous besoin de lire des gentilles choses dans ce genre de moment, c’est évident. MAIS.
Il t’arrive de faire ta drama queen. De te plaindre pour les pires clopinettes. Tu n’arrives pas à prendre du recul sur des problèmes qui semblent bien éphémères sur la
distance. C’est gênant, surtout en ayant soi même un blogueur de classe texte pour qui cette attaque est interdite sous peine de ban rapide. N’attire pas trop les commentaires chaleureux,
les quelques rares encore plus aigris ne le prendraient pas bien.
Souviens toi, tu as un énorme bonus en charisme grâce à ton avatar, utilise le à bon escient au lieu de faire pleurer dans les chaumières. D’ailleurs, au lieu de te faire plaindre, tu devrais
en parler aux gens qui sont importants pour toi – en désespoir de cause tu as doctissimo. 
Bien sûr, si tu te reconnaît et que tu sais pertinemment que ton mal être était justifié, tu n’a pas à te sentir concerné par ce que je viens d’écrire, c’est évident.

D’autre part il t’arrive d’avoir un gros problème d’égo. Une blogueuse formidable m’a sorti une expression formidable : « à moi le star-system ». Il t’arrive de te lancer à corps perdu dans
cette attitude. Tu te dessert et tu ne t’en rends pas nécessairement compte : tu dis être soucieux de l’image qu’on a de toi (sous entendu de ton perso que tu projettes immédiatement sur
toi-même, va savoir) pour juste après balancer une personne qui te fait passer pour un gros mégalomaniaque superficiel. Pourquoi tant de masochisme? Est-tu vraiment certain que la taille
de tes nichons peut nous intéresser? Offre-tu un contenu?
Il t’arrive de te plaindre que tes lecteurs en savent trop sur toi alors que tu déverse des pans trop intimes de ta vie privée – et, sans le savoir, tu va franchement blesser des gens.
SERIEUSEMENT. Pire, parfois tu méprise carrément tes lecteurs! Grande nouvelle, dessiner ne fais pas de toi une personne plus supérieure, mais une personne plus extravertie. Nuance.

Le poncif des fesses. Sur le papier ça ne veut rien dire mais tu l’aime bien, je l’aime bien, on l’aime tous. Autant moi je suis resté au stade anal, autant il t’arrive d’être réellement obsédé
par la chose. Tant qu’à faire, ne va pas nourrir les clichés antiques sur l’art en général… oui bon, des bites, de la bière, de la foufoune, OLOL mais après? Re-des bites. Allez, je suis sûr
que tu est plus inspiré que ça. Tu es décalé, beaucoup de bloggueurs le sont et on a tous envie de le montrer, mais tomber dans la caricature ne fera pas de toi un original.
Je vais me la jouer super Nanny mais tu n’as pas parfois de confondre sphère publique et sphère privée? Je veux dire, est-ce bien la peine de faire le tour de France pour telle ou telle
réunion IRL, alors que tes vieux potes n’attendent que toi pour passer du bon temps? Il est évident que tu va sympathiser et garder des contacts mais tu n’as pas un peu l’impression
d’avoir un mauvais sens des priorités? Pas nécessairement. Mais peut être. Je suis un pro dans l’art de la mesure.

Pourquoi je me permet cette débauche de reproches? Ben. Je suis un bloggeur avec beaucoup de santé et très peu de mana. Dans la vraie vie, c’est l’inverse. Tu vois, moi aussi
j’idéalise. Le gameplay de mon perso est basé sur la construction d’un personnage, paradoxalement, et le tien est basé sur la construction d’une image. PARADOXALEMENT.  

Enfin. Ne m’assigne pas trop vite, dis-toi bien que je suis un jeune con aigri qui crache dans la soupe, et qui va tomber en pamoison devant toi quand je te demanderais une dédicace que je vais
conserver comme un objet de culte, dédicace récoltée lors d’une soirée où on rigolera bien. Je reconnaît ton talent et tu va peut être te sentir visé inutilement. Il n’empêche que je pêse mes
mots, merci.
« HELP ME HELP YOU! » Comme dirait le fabuleux Perry Cox.

Amicalement »

B. aka CCM

Posted in Non classé | 14 Comments

[:prodigy]

POST VIDE ET AERE COMME UNE PROPOSITION DE LOI [:sac poubelle albal]

Bon. Ninita m’a filée une chaîne pas super passionnante : la flemme. J’ai commencé un post sur Weeds, mouais bof. J’en ai
commencé un autre ou je crache dans la soupe, ce sera pour plus tard. Non, je vais plutot continuer sur ma lancée et terminer ce diptyque ESSENTIEL (ou devrais-je dire ce « striptyque »,
puisqu’il concerne un forum où on voit pas mal de gens à poil.
Super, un post descriptif, un post de feignasse! Oh que j’aime ça.

Après avoir amorcé le langage crétin, j’aimerais m’attarder sur une toute autre forme de communication, ce qui pourrait être plus ou moins la ponctuation de l’écrit HFR. Les SMILEYS.
En lisant ce mot, on pense à plusieurs trucs et bidules divers : d’une part les smileys de bon aloi dans un SMS (à la 😉 😛 und so weiter. Ensuite viennent les fabuleux smileys MSN que tout le
monde connaît.

Mais la forme la plus glacée et sophistiquée de Smiley reste l’image en 70×50  de ce type.[:zupelec] Ici nous avons un Nelson qui pointe du doigt en faisant HA-HA. Cette image bien placée augmente votre potentiel-foutage-de-gueule. Comme
toujours, il est dérivable à l’infini pour n’importe quel type de situation « forumesque ».
Par exemple un fail qui dépasse les
9000
[:retsa] ou un pauvre gueux qui gagne son point Godwin en évoquant des nazis sortis de nulle part [:godwinhaha] avant de sortir la pire des généralités
évidentes [:aslan117] à moins que vous ne vous cassiez
tout seul [:haha_auto]et vous pouvez même nuancer votre
moquerie avec un smiley de type « Je dit ça, je dit rien » [:toussa] c’est formidable!

L’une des principales visées du smiley est d’extrapoler une émotion (sans blague.) Imaginons qu’un utilisateur arrive frais et dispo et sorte un pavé sans aucune synthaxe ni orthographe.
L’utilisateur suivant, en bon grammar nazi va vous sortir un totoz. Késsadire?
Ceci. [:totoz] Et toutes les variantes qui vont avec [:max evans][:cerveau totoz dawa][:jacenx] [:kzimir]      en gros « beaurk, l’un de mes sens vient d’être sauvagement violé. »

Nos élus et leurs faciès de cartoon sont souvent sollicités [:wkatepebaboune] « O RLY? »[:segorly]

Passons aux propos classieux qu’on voit parfois sur les sujets « Vos plus belles hontes » ou « vos lendemain de cuite » la terminologie idéale étant une image soulignant votre coté « HAN! Je suis
l’homme le plus sophistiqué qui soit » votre phrase DOIT se terminer par un Georges Clooney.
Ex : « Hier j’ai avalé la touillette de mon café [:clooney11] » Idéalement on vous répondras « Bah t’est un peu con [:clooney28] » Ou, dans un contexte de classe ultime du genre « Je vais pisser, tu veux venir me la tenir? [:clooney15] » BIEN JOUE! Vous êtes classieux et c’est tout à
votre honneur
.

A chaque post et sa réaction son type de smiley idéal : pour un post de psychopathe, faites intervenir Delarue dans l’histoire [:delarue] « Dites, je peux toucher vos globes? [:delarue2]« 

Les smileys peuvent être regroupés par famille : les « cerveaux » [:cerveau love][:cerveau du chaos][:cerveau mlc] les « yveles » dessinés à l’arrache sous paint [:mr yvele][:doudoule la banane][:o_yvele] les « lolcats » du genre « OH mon dieu mes yeux viennent de fondre » [:what has been seen] « ce sujet est nécessaire pour le bien de l’humanité [:serious thread] 

Les « kneus » [:invisible man] [:blackman] [:mr marron derriere] inexpressifs au possibles, c’est d’ailleurs pour cela que votre serviteur les aime beaucoup

On retrouve également les indispensables, tel le fabuleux maître capello, de bon aloi quand vous corrigez les fautes d’ortho d’autrui [:aloy]

Bien évidemment, tout cela est mixable à volonté, chaque mème pouvant être décliné avec un autre pour plus de confort, on peut mêem jouer aux dominos avec, par exemple…
 [:yveleu][:haha yvele][:cerveau haha][:cerveau dawa psycho][:ariakan][:benn25][:haha dopi] Pas mal.

Le monopole smileyesque se renouvelle pas mal avec le soutien logistique de la télévision et des émissions fabuleuses, vous
voyez ou je veux en venir
: KESKIA [:tendulkar] tu cherches l’embrouille le montagnard [:adama37] PAPAAA PAPAAAA [:deouss] (Tony intervient
avec autorité [:eneytihi])

Et on pourrait continuer encore longtemps comme ça, mais pas aujourd’hui. Grosse flemme.
Puis si vous vous en foutez, vous pourrez toujours exprimer votre mépris et votre dédain dans vos commentaires[:julm3]

Posted in Non classé | 4 Comments

Kasstwa povkon

Ce post ne veut RIEN dire! Mais il le fait tellement bien

Je viens de mater le pilote de Fullmetal Alchemist Brotherhood et j’en ai tellement la culotte qui palpite que je me suis dit « Allez soyons fous, faisons un billet sémantique. » Ou plutôt un billet
non-sémantique. Moi même je ne comprends pas toujours ce que j’aligne. Faut dire que je baigne dans la fiction « non-sens ». Prenez la BD à l’origine de mon pseudo, par exemple. Prenez le personnage
principal qui a ses gimmicks. « Bretzel liquide » « Protz » « Ventre mou » « G ».
Ce qui ne veut strictement rien dire. Juste histoire d’enrichir le personnage, de lui coller des catchphrases.

Et en général, ce qui n’a pas de sens tend à bien sonner dans les esprits et les oreilles. Si Manoukian va déblatérer une connerie sur Marcel Duchamps en plein direct, ça va faire rire tout le
monde parce que ça n’a vocation à rien. Vous me suivez?

J’ouvre un album d’Agrippine. Cette dernière discute avec Rusti Sophistic : « Tu prends l’Univers, l’Espace, les Galaxies, et tu poses ta vie à coté, du point de vue de la Conscience. Alors tu
t’aperçois que l’Absolu n’est pas un résultat, mais une potentialité par rapport à ton syncrétisme. Nous sommes la première génération à induire un renversement de dimensions d’où une série de
codes de base à définir sur le marché mondial – Montaigne l’a bien dit, « je pense donc je suis » il a simplement oublié les composants primaires etc etc etc. »

Ce qui ne veut toujours rien dire. On dirait une suite de mots générés aléatoirement, un peu comme les scénarios de Family Guy. Mais ça flatte l’égo de lire ce genre de conneries, parce qu’on à
plus ou moins l’impression de faire partie d’une élite littéraire et verbeuse, ou au minimum d’un cercle privé, sans aller jusqu’à la Franc-Maçonnerie. Bref on développe sa « verve » comme dirait
l’autre.

Le non-sens est partout. Et il est encore plus partout dans Bob l’éponge, qui vit des aventures complétement débiles si on les prends au premier degré. Prenons une scène typique où Bob marche sur
la route, les bras ballants élastiques en hurlant « en avaaant en avaaant en avaaant » en boucle. On passe au non sens carrément revendiqué et ça fait parfois de bien ne ne pas se stimuler les
neurones inutilement.

– Mais alors mon bon ami, quand tu matraques tes « Quelle débauche! » ou « Hystérique! » ou « Glacé et sophistiqué! » ça veut
dire quelque chose?

Benpas vraiment! L’un vient de Yann Barthès, l’autre de Loïc Prigent, la troisième de Gotlib. Je recycle des mots qui dans le contexte n’ont aucune visée drolatique, et c’est en les foutant
au hasard n’importe ou que ça devient marrant, parce que hors sujet. Quand vous entendez un nouveau mot, z’avez pas l’impression de l’entendre partout
après?
Téléportons nous sur Hardware Forum, un pays merveilleux où le viol de la langue française est
hilarant quand il est volontaire. (Si vous débarquez en utilisant un langage SMS, vous risquez de récolter un « TAGGLE NOOB » qui LUI sera légitime et compréhensible de tous)

Prenons un message, sans catégorie ni appartenance particulière 



Deux attitudes à adopter. Soit vous êtes normaux et vous restez perplexe devant ce message, soit vous êtes perverti par la culture web et vous trouvez, comme moi, que chaque parcelle
de texte y est profondément hilarante. 
Rien que le pseudo… qui y est… glacé et sophistiqué, le contenu bien décalé au possible (sachez au passage que vos propos seront toujours plus crédibles/drôles si vous y ajoutez le smiley
ci dessus, ou encore mieux, une redface  :o)
« Exigeons la réouverture du topic khäkhä » les membres d’HFR sont militants et savent ce qui est important : le sujet en question abritait divers sondages sur le sujet, et un concours d’étrons
venait d’être amorcé. THIS IS THE INTERNET. SERIOUS BUSINESS.
Mais pourquoi l’écrire khäkhä, au lieu d’utiliser l’orthographe communément et fécalement admise? C’est là que la réécriture du langage internet.
Les japonais ont leurs engrish, les ricains ont leur langage 4chan (anglais massacré volontairement, voyez les lolcats) nous on a notre
langage HFR. 

Et comme tout les autres, le langage internet français à son vocabulaire, son ortho et sa grammaire. Par
exemple, les nazis ont leur part du bouzin : vous connaissez sûrement le « Point Godwin », qu’on atteint lorsqu’on arrive à évoquer les nazis dans une discussion, sans justification aucune.
Dans le même registre, on peut évoquer le concept de [:grammar nazi], qui parle de lui même. Une autre expression hilarante est née : le lavabo nazi, à savoir la
personne convaincue que l’eau tourne dans le sens inverse du notre dans l’autre hémisphère.
Cette omniprésence de croix gammées sur le web francophone intervient surtout après que Robert Ménard se prenne à la figure un verre d’eau lancé par Arno Klarsfeld chez Ruquier, après un débat
assez houleux sur le négationnisme et la vente d’objets tendancieux sur Yahoo (l’un étant le fondateur de Reporters Sans Frontières et l’autre étant franco israëlien, wtf)
La-dite orthographe de ce langage sophistiqué consiste surtout à modifier les terminaisons « colorées », en « é » « ay » que vous remplacerez généreusement par un « aÿ »

D’où l’expression, quand une émission nulissime débarque sur TF1 : « Alerte qualitaÿ ! »
Maintenant, on mixe le langage plus ou moins urbains qui transforme les terminaisons en eaux/eau/au/o = als/al. D’où la superbe phrase, tirée du tutorial « vocabulaire » dudit forum :
« J’aÿ fumaÿ un bedal sur mon velal » Cadeau bonus : si vous ajoutez un smiley en fin de phrase (supposé qu’il soit approprié, évidemment) , c’est comme une extension de point d’exclamation. Vous
appuyez vos propos et vous épatez vos relations. Bien joué.

La grammaire de ce délire peut aller loin : vous pouvez mixer les smileys et ces expressions incompréhensibles. Prenons une « Souris Qui Fait Pouic », à savoir un long pavé scientifico-délirant.
Mixez là avec un « ha-ha » ce qui donne… [:sebire] un GIF! Les travers des mathématiques-internet sont insondables.
Etc. Etc.
Si vous n’avez rien pigé, c’est qu’il n’y a rien à comprendre, à défaut j’ai envie de vous dire LURK MOAR.

Posted in Non classé | 3 Comments

Mario Maso #12

IN SOVIET RUSSIA, MARIO PLAYS REAL LIFE MASOCHISTIC MISSION

AH AH le mec a qui j’ai sauvagement pompé le concept a lâché l’affaire après le deuxième chateau. Pointons le du doigt et
moquons nous. [:washing machine haha]

La partie accélérée du milieu était nécessaire, je loose pendant une éternité et je commence à dire des trucs vraiment méchants. J’épargne donc vos oreilles et certains egos, je fais donc d’une
pierre deux coups!
Ce Maso Maso marque l’arrivée de deux nouveaux outils qui me seront bien utiles en attendant le quatrième château : le rewind et la puiiiiiiissance de la matrice.
Lancez la vid et… rassurez-vous, il y a toujours une explication cohérente. A TOUT.


 


 



 

Posted in Non classé | 13 Comments