Daily Archives: 14 juillet 2006

Une bien bonne en passant

PARODIE (n.f.) : "Forme d’humour qui utilise le cadre, les personnages, les expressions et le fonctionnement d’une oeuvre existante et connue du public visé. Le rire survient à cause du décalage entre cette oeuvre et ce que les comédiens en font."

Avant de reprendre les choses "sérieuses", je vous propose une petite pause-bonne-blague.

Sur Internet, on est souvent confronté à un ressentiment génant : on trouve une pépite, elle nous plaît, alors notre premier réflexe est de la faire partager. C’est donc ce syndrome étrange mais convivial que j’exerce en ce moment. Dans la série "Rions avec Mickael J." (un illustre inconnu) je propose un re-doublage de son célèbre tube "Beat it". Poilade éphémère mais poilade. Rien d’autre à dire, les images parlent d’elles même. Et, promis, j’essaierais de ne pas en abuser. 😉

PS : Au cas ou la vidéo directe ne marcherait pas, cliquez sur le lien en dessous 😉


Michael Jackson Beat It
Vidéo envoyée par dolu

Posted in Non classé | 1 Comment

Les histoires d’amour finissent mal

MASOCHISME (n.m.) : "Recherche du plaisir dans la souffrance reçue d’autrui."

 Avec une image aussi voyante dès l’en-tête, on se demande vraiment si c’est vraiment la peine de faire une introduction. Hé bien, comme je suis très sérieux (et très modeste), je le fais quand même.

 

 

Début de la saison 2005-2006. Canal+ fait une grosse promo sur une série dite "hilarante", voire "révolutionnaire". Hélas, n’étant pas un heureux possesseur de la boîte noire et n’étant pas particulièrement curieux, je me résout à rester un "bon citoyen" et d’attendre l’unique moyen légal de la découvrir : le passage en clair l’année d’après.

 

 

Seulement voilà : je ne suis pas patient. Quitte à être dépourvu de mes droits civiques à vie, je me procure la première saison sur la toile. Coup de coeur direct sur le pilote. Le reste s’enchaîne facilement, et, en trois bons jours, tout est bouclé.

 

 

Pour les martiens qui viennent de débarquer, voici les grandes lignes du scénario : à Whisteria Lane, bourgade bon chic bon genre, tout va bien. Sauf que non. Marie-Alice Youg se suicide, comme ça, sans raison apparente. Ses quatre copines, toutes des caricatures de middle class américaine ( de gauche à droite en zappant la première : la récemment divorcée-maladroite-fofolle, la chic-choc maniaco-compulsive – l’insatisfaite de bas qui couche avec son jardinier – et la mère terrassée par ses quatre gremlins, façon Loïs dans Malcolm) vont donc enquêter à leur façon sur ce fait inexpliqué. Cette trame de base sert de piliers à des histoires secondaires désopilantes, meublés par des dialogues truculents (certains pleurent après l’éjaculation, d’autres ne sont pas très branchés scrotum etc etc)

 

 

Je n’ai pas à chercher bien loin pour savoir pourquoi j’aime cette série : avant tout l’humour noir-caustique ambiant. Dans une Amérique puritaine, l’arrestation publique d’une prostituée sado-masochiste l’est moins. 😉 on n’explose jamais de rire, mais on garde un sourire scotché sur la figure de bout en bout. Ensuite l’écriture. Fort bien foutue, on s’éloigne un peu des schémas classiques : les histoires de chacun s’entremêlent, pas mal de rebondissement, et -je le répète- des situations toujours pus cocasses. La réalisation en elle-même est très accrocheuse mais baisse un peu en qualité avec le temps. Mais regardez le pilote pour comprendre ce que j’entends pas bonne réalisation ;)Et enfin, les actrices. Toutes excellentes, elles ont un point commun gênant ; toutes des protagonistes de soap déchues…elles s’en tirent bien mieux dans le thriller, oui, on peut parler de thriller. Voilà. Vous vous direz peut-être que je ne suis qu’un pauvre fan tombé dans son feuilleton mais j’assume, car le jeu en vaut la chandelle.

 

 

La série est donc diffusée sur M6 tout les mardi soir pendant encore un mois. Elle rassemble environ 5 millions de téléspectateurs en moyenne…il faut dire que la concurrence ne pardonne pas. TF1, flairant le risque, a choisi de diffuser Les Experts en même temps. Une telle crainte n’est-elle pas un gage de qualité?

 

 

La saison 2 débarque sur canal ce septembre. Et n’oubliez pas que si vous avez aimé la série, et que vous voulez les procurer en coffret, vous pouvez toujours aller sur la toile, type Cdiscount, pour de moindres coûts. J’y reviendrais sûrement…

 

 

 

 

 

 

 

 

Posted in Non classé | 2 Comments