Monthly Archives: juillet 2006

L’académie des gros attributs

INTELLIGENCE (n.f.) : "Fonction mentale d’organisation du réel en pensées chez l’être humain, en actes chez l’être humain et l’animal."

Pas de film aujourd’hui, non, la journée est consacrée à la détente de l’esprit et à la stimulation des neurones. Ouvrez grand vos chakras : voici Cérébrale Académie (sur Nintendo DS) le but du jeu est extrêmement simple : déterminer si vous êtres cons…ou pas. Pour cela, il faudra se confronter à 5 types de mini-jeux (Analyse, Maths, Logique, Mémoire, Formes.) toutes ces catégories sont partagées en 3 jeux. A l’issue de ces diverses expérimentations, on trouve un résultat en grammes. Résultats, qui, au début, ne voudront pas dire grand chose car sachant que le cerveau humain pèse en moyenne 1,6 kilos, et que vos premiers résultats tourneront autour de 800 ou 900 grammes….pas d’inquiétudes.

 

Le jeu est décomposé en deux parties : Test et Examen. L’un vous envoie les épreuves individuellement (et tout ceci dans le but de récolter diverses médailles) et l’autre évalue le poids de votre cerveau. Le jeu est donc extrêmement limité, il se découvre de fond en comble en un après-midi. L’intérêt n’est donc pas de se ruer pour tout découvrir, mais d’y jouer une fois par jour.. Hardcore gamers s’abstenir! Les autres, pourquoi pas. Sachant qu’il ne coûte que 30 Euros. Un jeu donc un peu à part,  un peu désuet, mais bien plaisant.

 

Voilà, c’est tout ce que j’avais en tête à propos de ce jeu. Il n’empêche que le fait de pouvoir mesurer l’intelligence avec un jeu vidéo est un peu présomptueux et aliénant, mais la forme reste elle de bonne facture.

 

 

Posted in Non classé | Leave a comment

Vacances j’oublie tout

FARNIENTE (n. m.) : "Mot emprunté de l’italien. Oisiveté où l’on trouve plaisir."

Comme tout le monde, il est venu pour moi de partir en vacances. Pas uniquement faire semblant en glandant devant son écran, mais faire quelque chose de concret et partir! Je vais donc dans le sud de la France, à Collioure, prendre un repos bien mérité. Donc pas d’articles pendants 10 jours. Et encore…

 

Si vous êtes déjà nostalgiques, vous pourrez relire mes divagations avec l’onglet "archives" OU en passant par l’historique OU par les catégories.

 

En attendant, prenez du bon temps, profitez de la vie, faites des galipettes dans l’herbe et plein de choses toutes aussi intéressantes – et je reviens bientôt. Car la sortie de maison n’entends pas sortie de télévision…

 

Bonnes vacances à tous! 😉

 

 

Posted in Non classé | Leave a comment

Sang froid et rire jaune

SURPRISE. (n. f.) : "Action par laquelle on surprend."

C’est Vendredi. Jour de la pépite. Gnnn.

 

Parmi les innombrables mails que vos potes vous envoient avec des conneries dedans, subsiste toujours celui d’un plaisantin dont l’unique but et de vous faire subir une crise cardiaque prématurée.

 

Le schéma dudit mail se présente de la façon suivante :vous êtres conviés à participer à un jeu sympa, jeu requierant de l’observation et de la concentration (chercher des différences entre deux images, par exemple) on vous met au défi d’y réussir (en vous relatant qu’il n’y a que X personnes dans le monde qui ont réussi) et là, arrive le détail révélateur, mais uniquement insolite pour le débutant, la ligne du mail stipulant de mettre les enceintes, à fond de préférence.

 

Vous cliquez sur le lien. Un jeu, certes. Mais, mais,  après trente secondes de strabisme, un visage moche apparaît archi succinctement en hurlant. Bond de deux mètres. Attention au plafond!

 

Voilà, vous venez de faire connaissance avec le sabotage (in engliche) ou les jeux-qui-surprennent. Voici quelques liens à la mode pour les téméraires.

 

http://www.absoluflash.com/jeux-peur/jeux-peur.shtml

 

Posted in Non classé | Leave a comment

Mascarades et petits meurtres entre amis

 MASCARADE (n. f.) : "Déguisement d’une personne qui se masque pour quelque divertissement"

Oui! Car la journée d’hier, ou plutôt la soirée, en était remplie. Des déguisements et des tromperies en tout genres. Un vrai carnaval!

 

Acte I : Le prime time de TF1 est ce soir consacré à Mascarade, animé par l’ami Dechavanne. Le principe, éculé chez les nippons, est d’effectuer des performances artistiques, des "tableaux humains" en solo ou en groupe. Pourquoi pas. Premier numéro, deux mecs, sur fond noir, avec une armée d’autres types camouflés exécutent une prestigieuse chorégraphie sur un échange de ping-pong endiablé. Oui mais…un air de déjà vu? Tout le monde est déjà tombé sur la vidéo de l’original sur la toile. Le fait est là : tout les numéros sont issus de la version japonaise. Alors, ou est l’originalité?? Elle est absente, tout simplement! Après renseignement, je découvre que les participants n’ont pas choisi leur prestation, qu’elles étaient imposées par la production. Encore mieux! Les gagnants était-ils choisis d’avance? Le bide monstre subi par le pauvre gosse mimant "la canette écrasée" était-il prémédité? Une belle mascarade, soit. Mais pas dans les bons sens du terme. L’émission a pourtant été suivie par 5,9M de téléspectateurs, avec une PDM de 39%. Un très bon score, qui laisse supposer un deuxième numéro.

 

Acte II : France 3, deuxième partie se soirée. Le troisième épisode du documentaire " Soupçons" passe à l’antenne.Ce "documentaire-réalité" relate l’histoire du procès de Michael Petersen, qui aurait tué sa femme.Seulement voilà : la réalité, parfois, est aussi efficace qu’un bon Agatha Christie ou un Stephen King. Bien réalisé, on doute, on change d’opinion toutes les deux secondes …coupable? Innocent? Un nouvel élément vient nous contredire à chaque fois. Les rebondissements sont légions! Bref, une excellent mascarade, mais réelle, en huit épisodes, chaque Mercredi soir sur FR3. (The Staircase, en DVD)

 

Acte III : La même soirée, la foudre nous tombe dessus et provoque une panne de courant. Il y a de l’électricité dans l’air/ Mais le point culminant de tension se trouve à Chateney-Malabry, à un laboratoire d’analyse qui va en découvrir une bien bonne. Le vainqueur du tour de France, cuvée 2006, l’américain Floyd Landis à un taux anormal de testostérone dans le sang. Gasp. De deux choses l’une : soit la contre expertise et le deuxième échantillon fait apparaître une erreur, soit le cycliste est déclassé après la victoire, grande première (quoique…en 1904…) et la crédibilité de la grande boucle est définitivement entachée. Alors?

 

Bas les masques!

 

 

 

 

Posted in Non classé | Leave a comment

Le cynisme absolu

CYNISME (n.m) :  " Attitude cynique, qui brave ostensiblement et brutalement les principes moraux et les conventions sociales"

C’est tout un état d’esprit. On pourrait presque se vanter d’avoir la "cynique attitude". Hé bien, à ceux là, et pour eux, comme pour les autres, il y a une série que je leur conseille. Une série diablement intelligente. 

 

 

 Voici le scénario de l’épisode pilote : La veille de Noël, le riche Nathaniel Fisher, dirigeant de la boîte de pompes funèbres familiales, est accidentellement tué dans…un accident de corbillard (!) c’est l’occasion pour Nate, le fils aîné, de retrouver les membres de la famille et d’en gérer les conséquences. Mais cette famille là, c’est un peu la  "dark side of the moon». Entre le frère homo, la soeur junkie, et la mère qui choisit le meilleur moment pour annoncer qu’elle avait une liaison extra-conjuguale…bref, pas la joie! Mais va falloir reprendre l’entreprise de papa. Et les occasions les plus bizarroïdes de boulot vont se présenter…

 

 

Quand je me relis, j’ai l’impression de lire le résumé d’une série comique plus décalée que la moyenne. Mais ce ne serait pas vrai. La principale qualité de cette série tient dans sa teneur émotionnelle : elle mêle habilement la farce et le drame, sans privilégier l’un des deux. Mais la série est officiellement une série dramatique! Quand on prends comme thème principal la mort…ou plutôt la vie de ceux qui restent, il ne faut pas s’attendre à la poila de tout les épisodes. Mais c’est traité avec une telle exemplarité…!

 

 

Dés le merveilleux générique (un rapport sobriété/qualité indéniable, on a la petite ritournelle rapidement en tête) le ton est donné. C’est lent, réfléchi. Il ne se passe pas grand chose. Mais tout est dans le suivi des personnages. La structure est souvent la même et se permet parfois quelques figures de style : à chaque début d’épisode, un personnage, souvent (et heureusement) méconnu des spectateurs meurt. Des morts loufoques, insolites, "zarbicolores" comme dirait l’autre." parfois, les personnages imaginent qu’ils dialoguent avec les défunts…

 

 

Je le répète, une série incroyable qui nous montre la vie, la vraie vie. Pas édulcoré avec des haies bien taillées, des complots politiques, des mystères numérologues. La vie et tout les problèmes qui l’accompagnent fatalement. Pourtant, pas besoin d’être adepte de l’humour noir. Encore ne faut il pas être imbibé par on monde tout rose..sous peine de tomber de haut. Difficile de plus s’attacher aux personnages de cette famille pas comme les autres.

 

 

A tout ceux qui ne connaissent pas, c’est l’occasion rêvée pour faire un break et se poser d’autres types de questions.Un monument de 5 saisons, à regarder dans l’ordre dès le début, sinon on a du mal à y plonger. Ahui…si vous allez jusqu’au bout, vous verrez la meilleure fin de série selon moi. 😉

 

 

 

 That’s all, folks!

 

Posted in Non classé | 1 Comment